École normale supérieure

Franck Ollivon

Franck Ollivon


Maître de conférences / Lecturer

Bureau R6-33 (6e étage) / Room R6-33 ( 6th floor)

Email : franck.ollivon@ens.psl.eu

Thèmes de recherche / Research Interests

  • Géographie sociale et politique / Social and political geography
  • Justice pénale / Penal systems
  • Dispositifs d’enfermement et milieu ouvert / Confinement and non-custodial sentences
  • Insertion sociale / social reintegration
  • Mobilités quotidiennes / Everyday mobility
  • Sécurité et technologies / Security and technologies
  • Méthodes qualitatives / Qualitative methods

Affiliations

  • Département Géographie et Territoires, Ecole Normale Supérieure
  • Centre Maurice Hlbwachs (UMR 8097)

Enseignements actuels / Current teachings

  • Introduction à la géographie sociale / Introduction to social geography
  • Géographie de la justice et du droit / Geographies of law and the judicial system
  • Préparation à l’agrégation
  • Méthodes qualitatives en géographie / Qualitative methods in geography

Travail de thèse / PhD Dissertation

La prison chevillée au corps. Pour une approche géographique du placement sous surveillance électronique / Wearing the prison mark. A geographical approach of electronic monitoring

Sous la direction d’Isabelle Lefort (EVS/U. Lumière Lyon 2), de Romain Garcier (EVS/ENS de Lyon) et Sarah Mekdjian (PACTE/ U. Grenoble Alpes). Soutenue en novembre 2018.

Accessible ici.

English summary :

Inspired by American and Canadian examples, the French electronic monitoring program was initiated in 2000 and, since then, represents one of the main alternatives to detention in France. Thus, it is usually conceived as the best solution to prison overcrowding and recidivism because the convict is reintegrated into society as he/she serves his/her sentence. However, electronic monitoring remains a spatial way to punish convicts : they are compelled to remain at home during certain time slots of the day and, therefore, experience at the same time home confinement and the restriction of their mobility. Such a spatial control is undertaken through the use of a technical device which monitors the convict’s entries into and exits from his dwelling, thus bringing him to internalize the surveillance performed by the institution as in Michel Foucault’s analysis of the Panopticon. Drawing from a non-participant observation in two probation services and semi-structured interviews with monitored convicts, judges and probation counselors, this thesis questions how such a spatial control is enforced. It shows in particular that the feeling of confinement is not only experienced by the convicts through the monitoring of their whereabouts by the surveillance technology ; it is also the result of the technical et judicial discourses that surround the convicts during the sentence and materialize the link between electronic monitoring and detention. 

Publications

Ollivon F., à paraître, « Enfermés à l’air libre. Approche géographique des personnes placées sous surveillance électronique », Criminologie.

Bony L., Ollivon F., 2021, « L’espace privé à l’épreuve de l’exécution des peines. Une perspective géographique articulant milieux fermé et ouvert », Archives de politiques criminelles, n°43. URL : https://www.cairn.info/revue-archives-de-politique-criminelle-2021-1-page-117.htm

Ollivon F., 2020, « Aménager la peine, penser son territoire : les territorialités du droit pénal à l’épreuve de la probation en France », Annales de Géographie, n°733-734. URL : https://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2020-3-page-156.htm?ref=doi

Ollivon F., 2019, « Réinsérer à la marge : la mobilité des personnes placées sous surveillance électronique entre contournement et isolement » in Bernier et al. (dir.), Mobilités marginales, mobilités dans les marges, marges mobiles, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

Ollivon F., 2018, « The other side of electronic monitoring : forms of care in a control-oriented technology », Area [En ligne].URL : https://rgs-ibg.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/area.12432?af=R

Ollivon F., 2017, « Le lieu d’assignation à résidence dans le ‘bracelet électronique’ : un marqueur d’inégalités sociales », Espaces et sociétés, n°170. URL : https://www.cairn.info/revue-espaces-et-societes-2017-3-page-139.htm

Ollivon F., 2016, « L’enfermement sans la prison. Quelle place pour l’espace domestique dans les aménagements de peine non hébergés ? » in Laurent Cailly et Françoise Dureau (dir.) Les Espaces du logement, pratiques habitantes et politiques publiques, Paris, L’Harmattan. 

Programmes de recherche en cours / Ongoing research programs

"Le bracelet anti-rapprochement : état des lieux d’une mesure attendue". Co-direction avec Lucie Bony. Membres de l’équipe : Ariane Amado et Joséphine Bastard.

"Electronic monitoring for domestic violence : a case study on a long-waited judicial measure".Co-direction with Lucie Bony. Team : Ariane Amado and Joséphine Bastard.

 

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan