Séminaire central d’actualité et de recherche sur les questions stratégiques

Séminaire central d’actualité et de recherche sur les questions stratégiques

 

Ce séminaire remplace et succède à l’Atelier d’actualité sur les questions stratégiques et aux Chantiers de recherche sur l’histoire globale du nucléaire militaire.

Il s’inscrit dans la continuité des cours « Pourquoi la dissuasion ?  » et « Histoire de la dissuasion nucléaire », proposés au premier semestre, mais reste accessible à tous les étudiants.

 

Il consistera en 3 séances d’actualités animées par Mélanie Rosselet (CIENS / CEA), et une séance de réflexion autour de travaux de recherche animé par chacun des jeunes chercheurs du CIENS dans leur spécialité respective :

Marie Duclaux de L’Estoille (CIENS / ENS) en droit international public,

Pierre Ramond (CIENS / ENS) en sciences politiques,

Pierre-Louis Six (CIENS / ENS) en histoire globale.

 

Modalité de validation : La présence régulière des étudiants au cours est requise.

Une note sur 20, qui conditionne l’obtention des 3 crédits ECTS est attribuée à chaque étudiant : Rédaction d’une synthèse de publication assortie d’un commentaire (2-3 pages), permettant de situer l’auteur et son approche dans le champ du débat sur le sujet d’actualité stratégique traité.

La publication sera déterminée en accord avec les enseignants.

6 séances, 3 ECTS

 

Planning du séminaire

 

Séance 1

Jeudi 26 janvier de 18h à 20h

Animée par Mélanie Rosselet (CIENS / CEA)

Salle : Ferdinand BERTHIER (29 Ulm)

 

Séance 2

Jeudi 9 février de 18h à 20h

Animée par

Salle : Jean CAVAILLÈS (45 Ulm)

 

Séance 3

Jeudi 9 mars de 18h à 20h

Animée par Mélanie Rosselet (CIENS / CEA)

Salle : Jean CAVAILLÈS (45 Ulm)

 

Séance 4

Jeudi 23 mars de 18h à 20h

Animée par

Salle : Jean CAVAILLÈS (45 Ulm)

 

Séance 5

Jeudi 6 avril de 18h à 20h

Animée par Mélanie Rosselet (CIENS / CEA)

Salle : Jean CAVAILLÈS (45 Ulm)

 

Séance 6

Jeudi 13 avril de 18h à 20h

Animée par

Salle : Jean CAVAILLÈS (45 Ulm)

 

 

Objectif du séminaire

 

Ce séminaire a une double vocation, consistant d’une part à mettre en perspective une question d’actualité stratégique en la resituant dans son contexte historique, géopolitique et juridique pour mieux en dégager les enjeux ;

Et d’autre part à étudier l’épistémologie de la recherche, l’historiographie, les outils méthodologiques et les courants de pensée universitaires dans le domaine des affaires stratégiques et de l’étude du nucléaire militaire, et ce dans une démarche interdisciplinaire, afin de mettre en évidence la variété des approches, des terrains et des thématiques les plus récentes dans ce domaine.

 

Le séminaire se déroulera autour d’intervenants extérieurs, chercheurs ou praticiens dont l’activité est en lien direct avec le thème traité, et nécessitera une participation active des étudiants.

L’objectif est d’être en prise avec les discussions et les recherches françaises et internationales les plus contemporaines sur les sujets abordés.

 

Contenu du séminaire

 

Les thèmes sont donnés à titre indicatif, ils seront précisés deux à trois semaines avant la séance en fonction de l’actualité.

Exemples de sujets traités dans le cadre des Ateliers d’actualité et des Chantiers de recherche :

 

  • Contemporary strategic and nuclear affairs in the USA (Brad Roberts, Directeur du Center for Global Security Research at Lawrence Livermore National Laboratory)
  • La crise nord-coréenne (Antoine Bondaz, FRS)
  • La stabilité stratégique sur le continent européen (Corentin Brustlein, IFRI)
  • Le Lawfare : une vision critique (Pierre Bodeau-Livinec, CEDIN)
  • Le régime de non-prolifération avant la conférence d’examen du TNP (Tiphaine de Champchesnel, IRSEM)
  • Les enjeux de la reprise des négociations avec l’Iran (Simond de Galbert, conseiller Affaires stratégiques, Amérique du Nord, Europe continentale au MEAE)
  • Les essais nucléaires en Polynésie française, (Renaud Meltz, Université de Haute-Alsace)
  • Panorama d’actualité stratégique, le regard du praticien (Philippe Bertoux, directeur des Affaires Stratégiques du MEAE)
  • Regards actuels sur la pensée stratégique du Général Beaufre (Hervé Pierre)
  • The End of the Peaceful Atom ? Nuclear cultural heritage making as a search for a new technopolitical identity in Russia (Egle Rindzeviciute, Kingston University London)
  • The Franco-German Duo and Nuclear Deterence (Nicolas Badalassi, IEP d’Aix en Provence et Fréderic Gloriant, Université de Nantes)
  • The Second Berlin Crisis as a Nuclear Crisis (Andreas Lutsch, Hochschule des Bundes für öffentliche Verwaltung)

 

Chaque séance de ce séminaire est ouverte à tous les étudiants intéressés, ainsi qu’aux chercheurs, sous réserve de s’inscrire préalablement en écrivant à ciens@ens.fr