École normale supérieure

La France

La Réunion


Les photographies présentées ici sont librement disponibles pour une utilisation pédagogique. Elles ont été prises au second semestre 2011 par Sundar Ramanadane.

En revanche, toute utilisation pour une publication ou reproduction sur un site Web ne peut se faire qu’à la stricte condition de citer la source  et l’URL de cette page avec la date de consultation.

Pour accéder aux photographies et aux commentaires, il suffit de cliquer sur l’image.

Portfolio

(Palais) :: Palais du gouverneur, cabinet du préfet. ©Sundar Ramanadane. (Mosquée) :: La mosquée Noor-al-Islam, construite en 1905, est la première mosquée jamais construite en France. Le projet d'édifier une mosquée à La Réunion date du début des années 1890. Il est le fait de commerçants originaires du Gujarat arrivés dans l'île deux ou trois décennies auparavant. Ils proviennent en particulier de Surat.L'Islam à La Réunion représente une minorité religieuse ; il est surtout le fait de la communauté "Zarab"(Gujaratie), même si depuis les années 1950, la communauté comorienne, puis plus tard, les communautés maghrébines et libanaises, ont contribué à l'enrichissement des composantes musulmanes de la société de La Réunion. ©Sundar Ramanadane. (Fresque) :: Graffiti, ancienne gare de Saint-Denis.Ils rendent compte du métissage de l'île. ©Sundar Ramanadane (Saint Expedit) :: Culte de Saint-Expedit, à La Montagne, Saint-Denis. Saint-Expedit est un saint typique de La Réunion où il est très vénéré, en particulier dans les composantes les plus populaires de l'île. Son culte est particulier parce qu'il est complété par de nombreuses croyances et de nombreux "rites", en particulier issus d'Inde ou de Madagascar. Il est représentatif du métissage culturel de l'àŽle. (5.Culte) :: Autre lieu de culte à Saint-Expedit, là , on remarquera (en particulier en bas à gauche la présence d'îcones hindoues.©Sundar Ramanadane. (Périurbanisation) :: Périurbanisation dans les hauts de Saint-Pierre. Cette dynamique constitue un problème car l'espace disponible est limité. Il représente aussi les aspirations des classes moyennes qui désirent vivre "comme en métropole".©Sundar Ramanadane. (Lagon) :: Lagon, à l'Hermitage-les-bains. L'activité balnéaire à la Réunion est moins développée qu'on pourrait le croire. Il est surtout présent sur un arc allant du sud ouest au sud de l'île, où l'on trouve des plages. ©Sundar Ramanadane. (Temple chinois) :: Temple chinois, à Saint-Pierre. Les chinois représente une petite communauté de l'île (5%, contre 30% pour les Cafres, 25% pour les blancs, 25% pour les malbars). Très largement catholiques, ils ont conservé beaucoup de coutumes chinoises. ©Sundar Ramanadane. (Snack) :: Un snack bar à Saint-Paul. ©Sundar Ramanadane. (Cathédrale) :: À proximité de la cathédrale à Saint-Denis. ©Sundar Ramanadane. (Cilaos) :: Le cirque de Cilaos depuis le chemin du volcan. ©Sundar Ramanadane. (Volcan) :: La Plaine des sables, sur le chemin du volcan, offre à admirer un paysage lunaire. Sa formation est encore discutée, mais on retient l'idée d'une suite d'effondrements et de remplissages, il y a 65 000 à 30 000 ans, qui ont formé ce relief. ©Sundar Ramanadane. (13.Plaine des sables) :: Détail, plaine des sables. ©Sundar Ramanadane. (Piton) :: Le Piton de la fournaise est un des volcans les plus actifs du monde. Le Formica Leo est un cône volcanique dont la formation est récente : selon Honoré de Crémont, qui fut ordonnateur de Bourbon, le Formica Leo s'est formé sous les yeux du chasseur d'esclaves Jean Dugain, lors d'une éruption volcanique exceptionnelle en 1753 mais n'a été approché pour la première fois que le 28 octobre 1768. ©Sundar Ramanadane. (Formica Leo) :: Détail du Formica Leo. ©Sundar Ramanadane. (Piton) :: Un peu plus au nord, un promontoire permet de d'avoir une autre vue du volcan. On peut ici remarquer les coulées récentes et les nombreux cônes volcaniques qui parsèment le massif. ©Sundar Ramanadane. (Piton) :: Le chemin du volcan offre la possibilité de contempler de nombreux paysages, du plus humide et tropical en contrebat, au plus désolé, sec et froid au sommet. ©Sundar Ramanadane. (Les cirques) :: Vue depuis le massif du volcan, en direction du massif du Piton des neiges et des trois cirques principaux de l'île. L'espace peu accidenté qui sépare les deux massifs forme la plaine des cafres. Le climat y est de type alpin. ©Sundar Ramanadane. (Cap Méchant) :: Le cap Méchant est situé sur le territoire communal de Saint-Philippe le long d'une côte déchiquetée frappée par la houle et typique de la région appelée Sud sauvage. Il est formé de coulées de lave qui ont formé cette falaise de couleur noire. ©Sundar Ramanadane. (Coulée) :: Coulée de 2007, Piton de la Fournaise. ©Sundar Ramanadane. (Église) :: Église Notre-Dame des Laves, à Piton Sainte-Rose. La coulée de lave de 1977 s'est arrêtée sur son porche, alors que les habitants s'étaient réfugiés à l'intérieur de l'église. Elle est devenue un lieu de pèlerinage et de tourisme. ©Sundar Ramanadane. (Mafate) :: Cirque de Mafate vu depuis le Maïdo. ©Sundar Ramanadane. (Mafate) :: Parois escarpées du cirque de Mafate depuis le Maïdo. ©Sundar Ramanadane. (Saint_Paul) :: Paysage à proximité de Saint-Paul, vu depuis le Maïdo. ©Sundar Ramanadane. (Salazie) :: Cirque de Salazie, vue du village depuis un chemin. ©Sundar Ramanadane. (Case) :: Case créole à Hell-Bourg, cirque de Salazie. (Salazie) :: Le cirque de Salazie depuis Hell-Bourg. ©Sundar Ramanadane. (Salazie) :: Le cirque de Salazie depuis Hell-Bourg. ©Sundar Ramanadane. (Cimetière) :: Le cimetière fleuri de Hell-Bourg, cirque de Salazie.©Sundar Ramanadane. (Chemin des Anglais) :: Le chemin des Anglais est une piste reliant Saint-Denis à la côte est. Elle fut utilisée par les Anglais pour attaquer Saint-Denis depuis Saint-Paul lors des guerres Napoléoniennes. On peut voir en contrebas la route du littoral, mais également la ravine de la Grande Chaloupe et son Lazaret : lieu où esclaves et engagés étaient débarqués puis mis en quarantaine avant de partir pour les plantations, et au loin, le port. ©Sundar Ramanadane. (La Grande Chaloupe) :: La Grande Chaloupe : le logement précaire est un problème encore important sur l'île. ©Sundar Ramanadane. (Cilaos) :: Cirque de Cilaos, vue de l'àŽlet à Cordes : un plateau isolé et accessible uniquement par des cordes jusqu'au XXe siècle. Il était un refuge naturel pour les esclaves en fuite. Cilaos en malgache signifie "lieu où l'on est en sécurité". ©Sundar Ramanadane. (Cilaos) :: Cirque de Cilaos, vue de La Chapelle, un canyon recouvert d'éboulis. ©Sundar Ramanadane. (Chapelle) :: La Chapelle, entrée. On peut aller jusqu'au fond où l'on trouve une impressionnante chute d'eau et sur le chemin, de multiples sources d'eau chaude. ©Sundar Ramanadane. (Mare à joncs) :: La Mare à joncs, dans le centre de Salazie. ©Sundar Ramanadane. (Cilaos) :: Vue de Cilaos. On peut voir deux îlets (plateaux entièrement isolés) et les impressionnantes murailles du cirque. ©Sundar Ramanadane. (Cilaos) :: Cilaos est le cirque le plus sauvage de la Réunion. ©Sundar Ramanadane. (Plantation) :: Plantation agricole à La Réunion. L'agriculture tend à se diversifier, à l'incontournable culture de la canne (au fond), s'ajoute la culture de l'ananas Victoria, au centre et celle des passiflores et des christophines, à droite. ©Sundar Ramanadane.

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan