École normale supérieure

La France

Bourgogne


Le stage de terrain en Bourgogne eu lieu du 20 au 23 octobre 2011. 

Les photographies présentées ici sont librement disponibles pour une utilisation pédagogique. En revanche, toute utilisation pour une publication ou reproduction sur un site Web ne peut se faire qu’à la stricte condition de citer la source  et l’URL de cette page avec la date de consultation.

Pour accéder aux photographies et aux commentaires, il suffit de cliquer sur l’image.

Portfolio

(01- Dijon centre) :: Dans le centre ancien de Dijon, les maisons médiévales sont encore présentes et font partie du patrimoine architectural de la ville, comme ici, rue de la Liberté. © Éloïse Libourel, 2011 (02- Place d'Armes) :: En forme d'hémicycle, la Place de la Libération se situe devant le Palais des Ducs de Bourgogne, aujourd'hui l'Hôtel de Ville. De sa construction en 1682 à la Révolution française, elle est la Place Royale, puis devient la Place d'Armes de la ville, avant de changer de nouveau de nom pour devenir Place impériale en 1804, de nouveau Place royale en 1814, puis Place du Maréchal Pétain sous le régime de Vichy. En 1944, elle est baptisée de son nom actuel. © Éloïse Libourel, 2011 (03- Limite de Castrum) :: Les traces du passé romain de la ville sont encore lisibles dans le paysage urbain. La limite du castrum est indiquée sur les murs des immeubles. © Éloïse Libourel, 2011 (04- Chouette) :: La chouette, emblème de la ville, est présente sur le mur de la cathédrale. La frotter porterait bonheur, ce qui explique son état d'usure et le poli de la pierre. Le balisage au sol des parcours touristiques reprend cette figure. © Éloïse Libourel, 2011 (05- Escargot) :: Escargot et vigne sont les mamelles de la Bourgogne : sur la poutre d'une maison médiévale, ces deux éléments sont sculptés ensemble. © Éloïse Libourel, 2011 (06- Velodi) :: Dijon possède son système de vélos en libre service, le Velodi, créé en 2008. Il compte aujourd'hui 29 stations pour environ 400 bicyclettes, et est géré par la société Clear Channel France – Smartbike. © Éloïse Libourel, 2011 (07- Travaux tram Dijon) :: En face de la gare, les travaux du tramway sont en cours. Les deux nouvelles lignes doivent être mises en service en 2013. Les palissades de chantier fuchsia rappellent la couleur " cassis " choisie comme emblème du tram de Dijon. Les rames seront peintes de cette couleur. La pose des rails par blocs pré-assemblés permet d'avancer plus rapidement dans les travaux tout en garantissant un entretien simple du réseau. © Éloïse Libourel, 2011 (08- Eoliennes) :: Les plateaux bourguignons connaissent des conditions idéales pour l'implantation d'éoliennes. À proximité de Saint-Seine-l'Abbaye se trouve l'un des plus vastes champs (une ZDE : zone de développement éolien), qui comprend 25 éoliennes réparties sur 4 communes. Elles font 80m de haut et sont dotées de pales de 45m. À droite, une antenne portant les capteurs climatiques qui ont servi à évaluer la viabilité du site est toujours en place. Elle sert aujourd'hui à vérifier que l'électricité produite et revendue à EDF correspond bien aux conditions de vent constatées. © Éloïse Libourel, 2011 (09- Chaufferie) :: Saint-Seine-l'Abbaye s'est dotée d'une chaufferie à bois, utilisant une ressource abondamment présente dans la région pour chauffer des bâtiments municipaux (notamment une école). Le bois est exploité dans les communes du canton par une entreprise de réinsertion professionnelle, il est broyé et un système de vis sans fin alimente le four. Une chaudière à fioul peut prendre le relais en cas de panne ou de grand froid. © Éloïse Libourel, 2011 (Clos Vougeot) :: Le Clos Vougeot est l'un des domaines viticoles les plus réputés de Bourgogne. Les vignes appartiennent à des propriétaires différents, mais l'appellation Clos-Vougeot désigne l'ensemble des parcelles contenues à l'intérieur du mur d'enceinte du domaine. Toute la production est classée en Grand Cru. © Éloïse Libourel, 2011 (Pernand-Vergelesses) :: Pernan-Vergelès, en fond de vallée, est un village viticole. Sur les coteaux, les appellations dépendent de l'altitude. Les meilleures vignes se trouvent au sommet. © Éloïse Libourel, 2011 (Vignoble) :: En Bourgogne, le vignoble de la Côte d'Or s'organise en appellations qui dépendent de l'altitude et de l'exposition des parcelles en particulier. Les " climats " ainsi définis sont hiérarchisés : les appellations régionales sont en fond de vallée, les " villages " un peu plus haut, puis suivent les " 1ers Crusé et enfin les " Grands Crus ". La présence de bois en haut du talus et sur son revers marque la limite de la culture du vin. Certains domaines prestigieux sont clos par des murettes. © Éloïse Libourel, 2011 (Vue Orches) :: Orches est dominée par un escarpement de ligne de faille qui laisse apparaître de la roche calcaire jurassique. Les vignes occupent une bonne partie du talus, mais aussi du sommet de la côte. Les espaces boisés sont le signe de terres moins bien exposées ou peu favorables à un vignoble de qualité. © Éloïse Libourel, 2011 (Cave) :: À Ladoix-Serrigny, la cave d'un domaine de viticulteurs exploitants. La visite s'accompagne d'une dégustation. Dans la cave, les bouteilles de plusieurs millésimes et de plusieurs appellations sont conservées ; le vin de l'année est encore en tonneaux (les tanins du vin rouge provoquent une coloration du bois). © Éloïse Libourel, 2011 (Beaune) :: Les toits des Hospices de Beaune, en tuile de Bourgogne vernissée, suivent les motifs traditionnels de la région. Ils sont l'un des attributs de la riche décoration de l'Hôtel-Dieu inauguré en 1452. © Éloïse Libourel, 2011 (Bouzaise) :: La Bouzaise est une rivière de la Côte-d'Or. Longue d'une vingtaine de kilomètres, elle prend sa source à l'est de Beaune, et se jette dans la Saône via la Meuzin. Elle a servi d'égout aux Hospices de Beaune. © Éloïse Libourel, 2011 (Trains Montbard) :: La gare de Montbard est aujourd'hui un arrêt du TGV Paris-Dijon. Néanmoins, d'anciens wagons sont conservés sur une voie de stockage. La SNCF s'en sert parfois comme logement social d'urgence. © Éloïse Libourel, 2011 (Montbard) :: Montbard est une ville industrielle. À droite, un mur surmonté de barbelés marque l'entrée de l'un des transformateurs électriques qui alimentent les industries métallurgiques, dont l'une des anciennes cheminées subsiste. Mais à gauche, la ville arbore un panneau de " station verte ", label touristique garantissant une nature préservée et des services et infrastructures de loisirs destinées au tourisme " vert " ou " éco-responsable ". © Éloïse Libourel, 2011

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan