Afriques : approche transdisciplinaire des pratiques artistiques et citadines

Pauline Guinard (Géographie) et Rym Khene (Littérature comparée, ITEM).

S1 et S2 2020-2021, 4 ECTS.

https://www.translitterae.psl.eu/wp-content/uploads/2019/10/Sibande.jpg

Centre-ville de Johannesburg, 2010 (@ P. Guinard)

 

Nombre de participant limité à 15.

Inscription obligatoire par mail au près des organisatrices au moins 48h avant chaque séance : pauline.guinard[et]ens.fr et rymkhene[at]gmail.com

 

Descriptif

Ce séminaire de recheche transdisciplinaire, soutenu par l’EUR Translitterae, vise à donner à voir et à comprendre les pratiques artistiques et citadines qui se déploient sur le continent africain. Il entend par là même construire un savoir non pas sur mais depuis l’Afrique, dans sa diversité, tout en favorisant le croisement de regard et le dialogue entre chercheurs, enseignants-chercheurs et étudiants s’intéressant aux études africaines contemporaines.

 

Planning prévisionnel

Ce cours se déroulera les jeudis de 17h à 19h en salle Info 2, aux dates suivantes :

  • 24 septembre 2020 : Rym Khene (littérature comparée, Sorbonne Nouvelle, ITEM)
    • Photographie et révolution en Algérie (1954-2019)
       
  • 22 octobre 2020 : Armelle Choplin (géographe, Université de Genève)
    • Du béton et des citadin.e.s : la vie du ciment en Afrique
    • Diaporama : ici
       
  • 26 novembre 2020 : Helihanta Rajaonarison (historienne, université d’Antananarivo)
    • Les photographies de Ramilijaona des années 1930-1940 à Tananarive
       
  • 17 décembre 2020 de 16h30 à 18h30 : Julien Bonhomme (anthropologue, ENS, LAS)
    • Le Roi des arènes. Spectacle et notoriété dans la lutte sénégalaise. 
  • 21 janvier 2021 : Dominique Malaquais (historienne de l’art et politiste, CNRS, IMAF), Julie Peghini (anthropologue, Université Paris 8, CEMTI) et le performeur Snake
    • Ce qui fait que nous sommes qui nous sommes
  • 18 février 2021 : Didier Nativel (historien, Université de Paris, CESSMA)
    • "Mafalala" : le quartier et l’œuvre. Réflexions sur les ancrages sociaux et sensibles d’un tableau de Bertina Lopes. Mozambique, années 1950-1960
    • Diaporama : ici.
       
  • 25 mars 2021 : Jean-Pierre Bat (archiviste-paléographe, Ecole des Chartes)
    • Le commencement de la fin : approche archivistique, historique et littéraire d’un manuscrit censuré (Centrafique, 1973)
       
  • 15 avril 2021 : Emilie Guitard (anthropologue, CNRS, PRODIG)
    • Dessine-moi un arbre en ville : collaborations entre art et science
      pour appréhender les rapports à la nature à Ibadan (Nigéria)
    • Présentation : ici

 

Pendant la période de confinement, le séminaire se déroulera à distance. L’adresse sera envoyée aux inscrits. 

 

Validation : assiduité et mini-mémoire de recherche en lien avec les thématiques abordées par le séminaire.

documents joints