École normale supérieure

Géographies buissonnières

Exposition : Imaginaires géographiques, photos de terrains


« Je me demande quelquefois ce qu’est le monde des gens qui n’ont pas de formation géographique. Le voyage doit être pour eux une espèce de fantasmagorie mal liée, une juxtaposition heurtée de formes étranges où rien ne s’enchaîne. Ce bagage technique pourrait être dépoétisant, mais il ne l’est pas du tout. D’abord, la connaissance livresque, même photographique, des pays ne remplace pas l’expérience directe, et n’empêche pas l’effet de surprise. »
Julien Gracq, entretien avec Jean-Louis Tissier,
1978 (ed. J. Corti, 2002)

À l’instar de Julien Gracq, le département de géographie de l’Ecole normale supérieure considère le voyage et la pratique du terrain comme parties intégrantes de la formation d’un géographe. Chaque année, sont proposés aux élèves un stage de terrain de trois à quatre jours, et au moins un voyage plus long et souvent plus lointain, d’une semaine au minimum. Ils constituent une éducation au regard géographique et une initiation aux méthodes de recherche que sont l’enquête ou l’interview, le croquis cartographique et la photographie ; ils donnent lieu à des synthèses qui associent la recherche documentaire et la réalité du terrain.

Extraites de la photothèque constituée à l’occasion de voyages en Amérique du Sud (mars 2007), au Portugal (2008), en Tunisie (2009) ou dans le fossé rhénan (2010), de stages à Dunkerque, à Saint-Malo et au Mont-Saint-Michel ou dans la région lilloise, les photographies sélectionnées ici ne relèvent pas toutes de la « Photographie d’Intérêt Géographique (PIG) », même si c’est le cas de la plupart d’entre elles. L’imprévu, l’insolite ou la poésie s’y mêlent parfois au regard géographique.

Portfolio

(Saline de Zarzis, Tunisie) :: Exploitation industrielle du sel dans les marais salants de Zarzis (Sud tunisen), mars 2009 © Ophélie Véron (Dunkerque) :: Port de Dunkerque, déchargement d'un minéralier dans le bassin à flot. Octobre 2008 © Francesca Artioli (Les Andes) :: "à Los caracolesà "à : à la sortie du tunnel du Christ-Rédempteur qui permet de franchir la crête frontière des Andes, la principale liaison routière entre l'Argentine et le Chili entame en lacets serrés la descente vers la station de ski de Portillo et le Pacifique, à moins de 100 km. © Jean-Baptiste Feller (Mont Saint-Michel, France) :: À la Roche-Torin, une fragile micro-falaise sépare herbus et vasières et symbolise la situation ambiguà« du Mont, à l'horizon.© Magali Reghezza-Zitt (Siliana, Tunisie) :: Loin des sites touristiques, la Tunisie tellienne dans la région de Siliana. Héritages géomorphologiques, griffures de l'érosion et vert tendre des céréales au printempsà : le paysage mérite un décodage complexe. mars 2009. © Éloïse Libourel (Vignoble du Kaiserstuhl) :: Sur les terrains volcaniques du Kaiserstuhl, à proximité de Freiburg (Pays de Bade), les terrasses viticoles ont redessiné le relief, mai 2010. © Magali Reghezza-Zitt (Valparaiso) :: Cette vue des hauteurs qui entourent la Baie de Valparaiso souligne l'hétérogénéité des formes urbaines et l'étagement des types d'habitatà ; les quartiers les plus difficilement accessibles abritent les populations les plus défavorisées. © Lila Lakehal (Gabès) :: Dans la Tunisie pré-saharienne (région de Gabès), une image du dénuement.© Ophélie Véron (Lisbonne) :: Lisbonne, mai 2008. Du château Saint-Georges, un panorama classique du centre historique de Lisbonne et de l'estuaire du Tage, traversé par le "à Pont du 25 avrilà ". © Magali Reghezza-Zitt (Port de Saint-Malo) :: Sous les murs de la cité corsaire, la logistique portuaire, octobre 2009.© Éloïse Libourel (Usine d'acide phosphorique, Sfax) :: À proximité immédiate de Sfax, l'usine de la SIAPE produit des engrais à partir des phosphates extraits dans la région de Gafsa. Elle est la plus ancienne des usines de ce type en Tunisieà : créée en 1952 (avant l'indépendance), elle fait actuellement l'objet d'un plan de délocalisation en raison de la pollution de l'atmosphère et de la mer qu'elle engendre, mars 2009. © Ophélie Véron (Raffinerie sur le Rio Mendoza) :: Le Rio Mendoza, la raffinerie de Lujà¡n de Cuyo et le Cerro Tupungato (6570m)à : le piémont argentin des Andes. © Jean-Baptiste Feller (Jardin partagé) :: Dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg, la politique de l'ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) passe par la réhabilitation du jardinage. © Magali Reghezza-Zitt (Courée à Roubaix) :: Courée ouvrière à Roubaix, quartier de l'Épeule, octobre 2010. La dame sur la photo nous raconte son histoire. Elle est née dans cette maison, au pied de la filature, comme ses parents. Tous ont travaillé à l'usine, jusqu'à la fermeture. Grâce à elle, la courée est fleurie toute l'année. © Martin Omhovere (14.Tunisie) :: Tunisie, mars 2009.© Ophélie Véron (Porto) :: Azulejos en façade et linge au balcon des maisons traditionnelles de Porto, mai 2008. © Magali Reghezza-Zitt (Usine Arcelor) :: Usine Arcelor. Dans le port Est de Dunkerque, ce jour-là , le vent chasse vers la mer les fumées de la centrale thermique et des hauts-fourneaux, octobre 2008 © Magali Reghezza-Zitt (Musée de la mine, Lewarde) :: Sous la pluie, le patrimoine préservé du Centre Historique Minier à Lewarde (Nord). © Éloïse Libourel (Marais blanc) :: Vu des pentes du Mont-Dol, le parcellaire géométrique des marais maritimes s'étend jusqu'à la Baie du Mont-Saint-Michel.© Magali Reghezza-Zitt (Sfax, pêche au crabe.) :: Pêche à pied sur le littoral de la banlieue de Sfaxà ; la pollution par l'industrie du phosphate explique la prolifération des algues vertes., mars 2009. © Ophélie Véron (Valparaiso) :: Une vue insolite de la Baie de Valparaiso et du port à conteneurs qui commerce essentiellement avec l'Asie orientale. Le ravin étroit au premier plan souligne l'exiguïté du site portuaire et les difficultés d'une ville affectée par de graves difficultés sociales.© Gwenn Pulliat (Mardyck) :: Au milieu des polders de la Flandre maritime, réservoirs, tours, cheminées et torchèresà : le vapocraqueur de l'usine chimique Polimeri (Mardyck, Dunkerque) © Francesca Artioli. (La tangue) :: Traces de géographes dans la tangue, terme local qui désigne les dépôts calcaires vaseux des marais maritimes des côtes de l'Atlantique et de la Manche.© Magali Reghezza-Zitt

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan