École normale supérieure

L’Europe

Bucarest


Les photographies présentées ici sont librement disponibles pour une utilisation pédagogique. En revanche, toute utilisation pour une publication ou reproduction sur un site Web ne peut se faire qu’à la stricte condition de citer la source et l’URL de cette page avec la date de consultation.

Pour accéder aux photographies et aux commentaires, il suffit de cliquer sur l’image.

Portfolio

(Bulevardul Unirii) :: Bulevardul Unirii (le Boulevard de l'Union) traverse PiaÅ£a Unirii. Il était autrefois connu sous le nom de Boulevard de la Victoire du Socialisme (Bulevardul Victoria Socialismului). De nombreux bâtiments historiques, endommagés après le tremblement de terre de 1977, ont été rasés plutôt que restaurés, afin de permettre la construction de cet axe de 3,5 km de long, dont le prestige devait égaler celui des Champs-Élysées. © Benjamin Capellari, 2010 (Palais du Parlement) :: Le Palais du Parlement se trouve à l'une des extrémités de Bulevardul Unirii. Sa construction a été ordonnée par CeauÅŸescu en 1983, qui souhaitait y regrouper tous les organes du pouvoir. Achevé après la révolution de 1989, il abrite aujourd'hui le parlement de Roumanie, ainsi que de nombreuses salles de conférences ou d'exposition, louées pour compenser en partie les coà »ts d'entretien du bâtiment (pour lesquels il n'existe aucun chiffre officiel). L'édifice est de dimensions monumentales : une surface de 330 000 mಠpour un volume de 2 550 000 mà³. © Benjamin Capellari, 2010 (PiaÅ£a ConstituÅ£iei) :: PiaÅ£a ConstituÅ£iei (la Place de la Constitution) se trouve devant le Palais du Parlement. Il demeure aujourd'hui encore une certaine concentration des pouvoirs autour du Palais du Parlement : l'ensemble des bâtiments qui bordent la place sont des édifices ministériels (ici par exemple, l'Institut National de Statistiques, le Ministère des Finances, le Ministère du Développement régional et du Tourisme, etc). Les trois drapeaux au premier plan sont respectivement celui de l'OTAN, celui de la Roumanie et celui de l'Union Européenne. © Benjamin Capellari, 2010 (PiaÅ£a Victoriei) :: Palatul Victorei, la résidence du Premier Ministre roumain, sur la PiaÅ£a Victorei. L'édifice date de 1937, et se situe sur une des plus larges places de la ville. Le quartier abrite des musées importants ainsi que de nombreuses ambassades. © Benjamin Capellari, 2010 (Bulevardul Lascăr Catargiu) :: Bulevardul Lascăr Catargiu relie la PiaÅ£a Victoriei à la PiaÅ£a Romană. C'est un des nombreux axes très larges qui parcourent la ville. © Benjamin Capellari, 2010 (Bâtiment de l'Académie Roumaine) :: Jouxtant le Palais du Parlement se trouve un nouveau bâtiment de l'Académie Roumaine. Il n'abrite pas le siège de l'Académie, mais un certain nombre d'instituts qui en dépendent. On peut voir au premier plan que les terrains entourant le Palais du Parlement sont peu entretenus. © Benjamin Capellari, 2010 (Entrée du centre historique) :: Toutes les entrées du centre historique, dont une bonne part est réservée aux piétons, sont surveillées, et un policier se trouve en permanence dans la guérite. © Benjamin Capellari, 2010 (Centre historique) :: Les rues piétonnes du centre historique (ici la Strada Smârdan) accueillent de nombreux restaurants et bars à la mode, où la jeunesse aisée de Bucarest se retrouve. © Benjamin Capellari, 2010 (Stavropoleos) :: Bucarest a perdu de nombreuses églises anciennes lors des grands travaux entrepris par CeauÅŸescu. L'église du monastère Stavropoleos se trouve dans un quartier de Bucarest qui a été épargné par ces travaux. © Benjamin Capellari, 2010 (Marché aux puces) :: Un marché aux puces dans la Strada Lipscani, ancienne rue commerçante abritant désormais de nombreux sièges de banques, dont celui de la Banque de Roumanie. On trouve toutes sortes d'objets sur ces marchés, y compris un bon nombre de médailles soviétiques. © Benjamin Capellari, 2010 (Immeubles) :: On trouve de nombreux grands immeubles avec une terrasse à colonnade dans la capitale roumaine, plus ou moins bien entretenus (ici sur Splaiul IndependenÅ£ei). La façade de l'un des immeubles est couverte par la publicité pour une grande surface spécialisée dans les matériaux de construction. © Benjamin Capellari, 2010 (Fils électriques) :: Le cablage électrique dans les rues de Bucarest n'est pas souterrain, aussi est-il fréquent de voir ces poteaux chargés de câbles dans toute la ville - à l'exception notable, par exemple de Bulevardul Unirii. © Benjamin Capellari, 2010 (Louve) :: L'attachement de la Roumanie à ses origines latines se manifeste au coeur de la capitale. On peut ainsi y voir une statue de la louve romaine. © Benjamin Capellari, 2010 (Plaque de nom de rue) :: Surnomée "Petit Paris" dans l'entre-deux-guerres, Bucarest n'a pas tout perdu des influences françaises : les noms de rues sont ainsi indiqués par des plaques rappelant fortement celles de la capitale française... © Benjamin Capellari, 2010 (Piste cyclable) :: La ville de Bucarest dispose d'un important réseau de pistes cyclables, pour la plupart protégées de la circulation automobile car installées sur les larges trottoirs. Pourtant, rares sont les cyclistes à les emprunter, et les vélos se rencontrent plutôt dans les parcs. © Benjamin Capellari, 2010 (Gara de Nord) :: La Gare du Nord est la principale gare de Bucarest ; elle accueille les grandes lignes et les trains internationaux. Toutefois, seuls 10 000 voyageurs environ y transitent quotidiennement. © Benjamin Capellari, 2010

Contact

Leïla Vignal

Directrice du département
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 31
75014 Paris

leila.vignal@ens.psl.eu

Romain Leconte

Directeur des études
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 33
75014 Paris

romain.leconte@ens.psl.eu

Jean-Etienne Nguimbous

Gestionnaire administratif
48 boulevard Jourdan - 6e étage, bureau 34
75014 Paris

Tel. : 01 80 52 13 40

jean-etienne.nguimbous@ens.psl.eu

 

 

Plan