Théorie des relations internationales et de la géopolitique

J. Peter Burgess

S1, 6 crédits

Ce cours a pour objet d’exposer sous un oeil critique les bases théoriques de la pratique des relations internationales et de la géopolitique. En nous penchant d’abord sur les déterminations historiques de l’emergence des relations internationales au sein des sciences sociales nous étudierons non seulement les traits spécifiques des positions théoriques différentes mais aussi la manière dont celles-ci s’adressent aux contextes politiques et intellectuels dont elles sont le ressort. Nous chercherons à reconstruire l’évolution des expressions théoriques articulées par des lectures de la philosophie politique classique (Thucydides, Platon, Aristote), les principes médiévaux de la géopolitique (Augustin, Thomas, Bernard), les reflections sur la naissance de l’Etat moderne (Hobbes, Wolff, Puffendorf, Gentile, Grotius), les fondations du réalisme politique (Machiavel, Bodin, Hobbes), la philosophie politique des Lumières (Locke, Montesquieu, Smith, Kant, Burke, Hegel), les bases du « concert européen » (Metternich, Clausewitz, Bismarck), le réalisme classique (Morgenthau, Niebuhr, Kennan, Kissinger), la théorie marxiste (Lénine, Cox, Negri, Burton, Wallerstein), l’Ecole Anglaise (Wight, Bull, Buzan), les post-realismes (Nye, Mitrany, Haas, Doyle, Wendt) et et la reflexion de l’après-Guerre froide (Kennedy, Huntington, Fukuyama, Brezinski, Habermas). 

Jeudi 18h-20h - Salle Celan - 45 rue d’Ulm (1ère séance le 19 septembre)

Ce cours est commun au Master ENS/Paris I Géopolitique et au Master PSL Peace Studies. Ce cours compte pour la mineure géopolitique et relations internationales. 

Validation : assiduité, participation, compte-rendu écrit d’un ouvrage.

Contact : james.peter.burgess[at]ens.fr

Chaire Géopolitique du Risque