Technologies et incertitudes

Ce cours compte pour la mineure géopolitique et relations internationales. Il est ouvert aux étudiants du Master de Géopolitique ainsi qu’aux personnes externes à l’ENS souhaitant participer (Ouverture des inscriptions à venir).

J. Peter Burgess, Sarah C. Perret

S1, 6 crédits

Dans le cadre de la réflexion autour de la géopolitisation du risque dans les sociétés contemporaines, ce séminaire s’intéressera à l’un des paradoxes marquants de la modernisation : l’augmentation de l’ « incertitude » due à la multiplication des solutions technologiques apportées aux problèmes humains. Comme le montre Ulrich Beck par son concept de « société du risque », la modernité ne consiste pas seulement à faire face à certains risques, mais à en générer sans cesse d’autres dont les conséquences peuvent être géopolitiques. Grâce à des chercheurs et des praticiens français et étrangers, le séminaire abordera et débattra des grands thèmes de la géopolitisation du risque, tels que l’instabilité financière, la santé publique, la cyber-insécurité, les incertitudes en relations internationales, les crises climatiques, les ambiguïtés du « Big Data », les troubles de la gouvernementalité algorithmique ou encore l’histoire inattendue de l’assurance commerciale.

 

MERCREDI 17H30-19H30 (ULM) - premier cours : 19/09

 

CE COURS EST COMMUN AU MASTER ENS/PARIS 1 GÉOPOLITIQUE ET AU MASTER PSL PEACE STUDIES.

 

Validation :

 

 
Contact : sarah.caroline.perret[at]ens.fr