Archives 2016

S2, 6 séances, 3 crédits

Responsables : Pauline Guinard et Bénédicte Tratnjek

Afficher l'image d'origine

 E. Munch, La jeune fille à la fenêtre (1893)

Descriptif

Qu’est ce qui fait qu’un espace nous attire, nous effraie ou bien encore nous attriste ? Pourquoi tels espaces sont associés au plaisir, à la peur, au dégoût, à la tristesse, etc. ? Dans le cadre de ce séminaire, nous nous demanderons ce que les émotions permettent, au géographe, de comprendre à la manière dont on pratique et on se représente les espaces et nous envisagerons, en retour, ce que la géographie et les géographes peuvent avoir à dire sur les émotions. Comment le géographe peut-il rendre compte de ses émotions et de celles des autres ? Les émotions sont-elles un simple biais des enquêtes de terrain qui seraient certes à prendre en compte mais toujours en vue de les dépasser ou constituent-elles, au contraire, un objet d’étude géographique à part entière ? Ce séminaire vise à poser les bases d’une géographie (française ?) des émotions.

 

Pour vous inscrire à la liste de diffusion du séminaire, cliquez : ici

Pour consulter la page Facebook du séminaire, cliquez : ici

 

Planning

  • 7 janvier 2016 :
    • Pauline Guinard : introduction du séminaire
      • Présentation (voir document joint en bas de page)
    • Claire Brisson (Doctorante en géographie, Université Paris 4, ENEC) - Restituer l’émotion du géographe : penser le chercheur comme auteur. La figure du géo-graphe
      • Présentation (voir document joint en bas de page)

 

  • 18 février 2016 : 
    • Philippe Gervais-Lambony (Professeur de géographie,Université Paris Ouest Nanterre, UMR Lavue-Mosaïques) - La nostalgie est-elle une émotion ? La nostalgie est-elle géographique ?

 

  • 10 mars 2016 :
    • Judith Hayem (MCF en Anthropologie, Institut de Sociologie et Anthropologie Lille 1, Clersé UMR 8019) - Afrique du Sud : étapes d’un amour. De la difficulté et de l’usage d’avoir un rapport subjectif au terrain

 

  • 7 avril 2016 :
    • Dominique Chevalier (MCF-HDR en géographie, Université Lyon 1, UMR Environnement Ville et Société) et Isabelle Lefort (Professeur de géographie,Université Lyon 2, UMR Environnement Ville et Société) - Avec quels outils théoriques penser l’expérience touristique des lieux de mémoire ?

 

  • 12 mai 2016 :
    • Magali Reghezza (MCF-HDR en géographie, ENS, LGP) - De la peur à l’angoisse, du risque à l’incertitude

 

  • 26 mai 2016 :
    • Pauline Guinard (MCF à l’ENS, UMR LAVUE – Mosaïques, UMR IHMC (associée) et Bénédicte Tratnjek (Doctorante en géographie, Laboratoire junior Sciences dessinées ENS-Lyon) - Arts, émotions et géographie

=>  ! séance reportée à l’année universitaire 2016-2017

documents joints