Un projet qui tourne le dos à l’Europe du Nord et de l’Est ?

Enfin, il ne faut pas oublier que ce projet émane d’instances européennes. Même si les fonds alloués par l’Union européenne aux organisateurs restent modiques (1,5M d’€ pour un total de 660M d’€ prévus), le label attribué présente une valeur symbolique forte. Or, le risque est fort d’oublier l’européanité du projet pour privilégier un développement plus local ou même méditerranéen. Si le discours, souvent usité, de « l’union entre les deux rives » peut séduire par son aspect interculturel, il n’en reste pas moins qu’il a tendance à éclipser le volet européen du projet. Néanmoins, le jumelage de la ville-région avec la ville de Kosice en Slovaquie vise à établir un équilibre, au moins symbolique, entre la partie occidentale et la partie orientale de l’Union européenne.