Souder la conurbation par les transports

 Lille est une des cinq métropoles françaises à être équipée au moins d’un métro et d’un tramway en complément des lignes de bus classiques.

Inauguré en 1909, le tramway est historiquement le mode de transport lourd le plus ancien de la conurbation lilloise. Depuis le début du XXe siècle, il assure la liaison entre Lille, Roubaix et Tourcoing. De 1991 à 1994, le réseau a subi d’importants travaux de modernisation. L’objectif était de le rendre plus attractif, mais aussi d’améliorer sa complémentarité avec l’offre de l’ensemble de la communauté urbaine. Celle-ci s’était étoffée en 1983 et 1989 de deux lignes de métro automatiques : le VAL (Véhicule Automatique Léger). Aujourd’hui ce sont 45 kilomètres de métro et 22 kilomètres de tramway qui irriguent la conurbation lilloise. En 2008, avec 90 millions de déplacements effectués en métro et 9 millions en tramway, les infrastructures lourdes de transport concentrent les deux tiers du trafic passagers du réseau de Lille Métropole.

La structure de l’offre de transports lourds de la conurbation lilloise est révélatrice de son fonctionnement multipolaire. Le tramway est le premier moyen de transport à relier Lille à Roubaix et Tourcoing. Au départ de Lille, deux lignes se partagent les voies jusqu’à Marcq-en-Barœul où l’une oblique vers le sud pour rallier Roubaix, et l’autre vers le nord, en direction de Tourcoing. La ligne 2 du métro relie par la suite encore plus rapidement ces trois pôles de l’agglomération. Quant à la ligne 1, elle a été l’instrument indispensable de développement de la ville nouvelle de Villeneuve-d’Ascq et lui a permis d’acquérir son statut de quatrième pôle de la conurbation.
Mais si chacun de ces pôles est rattaché aux lignes de transport structurantes, ils ne sont pas forcément bien reliés entre eux. Seule Lille bénéficie systématiquement d’une desserte directe grâce à sa localisation au centre du réseau. Lille demeure incontestablement le pôle principal de l’ensemble de la conurbation. Par ailleurs, seuls 40% des 1 100 000 habitants de la communauté urbaine de Lille vivent à Lille, Roubaix, Tourcoing ou Villeneuve-d’Ascq. 

[Illustration : TER, Métro, Tramway, Liane (Bus à haut niveau de service), tous ces modes de transport sont mobilisés pour desservir le territoire de Lille Métropole. Le complexe multimodal de la gare de Lille Flandres polarise un réseau structuré en étoile.
Source : « Etat des lieux, Diagnostic PDU », Lille Métropole Communauté Urbaine.]