Séance du 11 janvier

Musiques de la Grèce de l’entre-deux guerres, une rencontre entre Orient et Occident
L’exemple du projet delphique : voyage rêvé, voyages réels

Benjamin Capellari

Né en Grèce à la fin des années 1920, le projet delphique, sous l’impulsion d’Eva Palmer-Sikélianos et Konstantinos Psachos pour sa partie musicale, se définit par une volonté de sauver, retrouver, ressusciter même la musique de la Grèce éternelle. Mais ce projet se trouve rapidement pris dans ses propres contradictions, qui en font un objet unique, porté bien au-delà de la Grèce. Nous chercherons ici à mettre en lumière les éléments musicaux qui firent d’un projet attaché à un lieu unique (Delphes), un projet spatialement complexe, et aux dimensions internationales.

 

Photo : Vue depuis les hauteurs de Delphes. (c) Benjamin Capellari, 2009