Présentation

Auteurs :

« Les territoires, sont de manière générale, confrontés à la question de la conciliation du développement industriel et de la qualité de vie. » Christophe Beaurain, « La construction d’un territoire à partir des ressources environnementales : l’exemple de l’agglomération dunkerquoise », Géographie Economie Société 2008/3, Vol 10.

La notion de risque, entendue comme « danger important menaçant un groupe humain » (Dictionnaire de géographie, Hatier), est au cœur de la réflexion géographique tant elle touche aux relations entre l’homme et son milieu « naturel », qui, pour reprendre l’expression de J.Demangeot, est plus ou moins anthropisé. Le risque introduit donc la notion d’incertitude d’occurrence de l’événement (aléa) mais amène également à s’interroger sur la vulnérabilité des populations face à ce risque.

Cette question est d’une portée d’autant plus grande lorsqu’un territoire est fondé sur la notion de risque : en effet, Dunkerque fait partie des gros ports industriels européens. Le développement urbain et le développement industriel ont ici marché de pair. L’industrie est ici le dénominateur commun à l’extension urbaine et à l’extension d’un type de risque : les risques industriels. Comment concilier risque et développement urbain dans l’agglomération dunkerquoise ?

Une approche géographique de cette question doit mettre en évidence les zones critiques, où habitat et industrie se rencontrent. Cependant, parce que la relation des sociétés aux risques est globale, d’autres disciplines sont à mobiliser : l’histoire tout d’abord, qui permet de saisir les enjeux de la construction du territoire sur le long terme, la biologie ensuite, afin de comprendre exactement quels sont les enjeux environnementaux du risque ; la sociologie, qui permet de prendre en compte le rapport des populations au risque et met en évidence l’importance des représentations dans l’analyse du risque ; l’économie enfin, qui examine les débats entre les différents acteurs aux niveau de la gestion du risque et de la vulnérabilité des populations. C’est donc une approche pluridisciplinaire qui est ici proposée.

Plan

Bibliographie

  • Plan de prévention des risques technologiques, Ministère de l’écologie et du développement durable L’Etude des dangers, Ministère de l’écologie et du développement durable
  • L’Étude des dangers, Ministère de l’écologie et du développement durable
  • Déclaration environnementale, Port autonome de Dunkerque,2004