Présentation

Compte-rendu réalisé par Pauline Henriot et Vincent Le Rouzic (contact : prenom.nom@ens.fr)

Longtemps négligé par les pouvoirs publics, le potentiel du patrimoine industriel de Nantes s’est révélé progressivement au cours des années 1990. Véritable expérimentation d’une nouvelle manière d’élaborer la politique de la ville, la patrimonialisation de l’héritage industriel permet de donner une seconde vie à des sites riches en histoire formant le cœur de l’identité d’une métropole.

Nous avons ainsi choisi de revenir sur l’histoire industrielle de la ville de Nantes pour comprendre en quoi celle-ci est fondement de l’identité contemporaine de la métropole de Loire Atlantique. Ensuite, nous montrerons comment ces anciens sites industriels ont été transformés en lieux emblématiques donnant à la ville de Nantes une nouvelle attractivité sur le plan national, voire international.

 

Plan

  1. Une brève histoire de l’industrie navale et agroalimentaire à Nantes

  2. La transformation des anciens sites industriels en lieux de loisir et de culture

  3. L’insertion du patrimoine industriel dans l’identité nantaise

 

Bibliographie

  • Joxe Roger, Casevitz Jean. « Nantes, la ville et l’industrie ». In : Annales de Géographie. 1929, t. 38, n°213. pp. 230-245.
  • Lacroix Louis (1937), Les Derniers Grands Voiliers. Histoire des Long-Courriers Nantais de 1893 à 1931, J. Peyronnet et Cie, Paris
  • Rochcongar, Yves, Capitaines d’industrie à Nantes au XIXe siècle, Ed. MeMo, 2003, 335 p.
  • Vauthier-Vezier, Anne, Nantes : le port et la Loire maritime, une histoire culturelle de l’aménagement au XIXe siècle, ANRT, 1998
  • Lefèvre-Utile, Patrick, Lu, l’art du biscuit, Éditions Hazan, coll. « Beaux Livres », 2003, 179 p

Sitographie