Présentation

LE MONT VENTOUX : LA DECOUVERTE D’UN UNIVERS BIOLOGIQUE EXCEPTIONNEL


Surnommé le Géant de Provence, le mont Ventoux est le plus haut sommet du Vaucluse, entre les Pyrénées et les Alpes. Cet isolement géographique tient de l’activité tectonique de la région pendant le Crétacé. L’originalité du mont en découle en grande partie.

En effet, la rencontre du régime méditerranéen – dû à la position du mont, et du régime alpin – dû à son altitude, met en place les conditions pour le développement d’une faune et d’une flore propres au mont. Il s’agit à la fois d’en chercher les causes géologiques et les conséquences pour le territoire que constituent le mont Ventoux et ses environs. Nous abordons ainsi les aspects naturels du mont tels que l’étagement climatique, la faune et la flore.

Mais le Ventoux est également un lieu où l’intervention humaine est importante. Les habitants des communes avoisinantes ont exploités les ressources du mont, l’ont parcouru – en tant que simples promeneurs, pour la transhumance des troupeaux d’ovins, ou encore pour cueillir la truffe. Or, depuis les opérations de reboisement en terrain de montagne, à la fin du XIXe siècle, l’image du mont a changé. D’une part, les représentations ont évolué de la montagne que l’on pouvait exploiter sans dommage, à celle qu’il s’agissait de ménager, puis de protéger. D’autre part, les paysages se sont fermés au fur et à mesure que le système agro-pastoral déclinait.

Ainsi, au-delà des relatives permanences de sa géologie et géomorphologie, le mont Ventoux est parcouru de dynamiques, qui touchent aussi bien son couvert forestier et sa faune que la protection de ces derniers. On a pour ainsi dire redécouvert le mont en lui reconnaissant son caractère de site environnemental riche mais aussi fragile, notamment lorsqu’il a été classé réserve de biosphère par l’UNESCO et site Natura 2000.

Topographie du Mont Ventoux et ses environs. Source : Wikipédia, modifié

 

I. Le mont Ventoux des origines à nos jours