Présentation

 

 

Vue d’un des toits de la Belle-de-Mai, ancienne manufacture de tabac reconvertie en friche culturelleOn distingue en arrière-plan les grands ensembles des quartiers nord de Marseille. (c) Jean-Baptiste Frétigny.