Les exigences du développement durable

Des exigences économiques : des activités de services et de commerces de proximité

Le quartier Junot offre des équipements divers comme une crèche, un gymnase et possède l’avantage d’être proche d’un collège public. La mairie a tenu aussi à privilégier des commerces de proximité, des bureaux et des services afin de réduire les trajets entre le lieu de travail et le domicile mais aussi de réduire les déplacements pour les achats et les services quotidiens.

Chaque étage des immeubles donnant sur la rue principale possèdent des fonctions différentes : au rez-de-chaussée, des commerces, au premier étage, des bureaux et ensuite, des logements. Cette répartition est jugée durable en privilégiant la plurifonctionnalité d’un bâtiment, permettant en théorie de réduire les déplacements domicile/travail mais aussi les dépenses en énergie.

La construction du quartier Junot a aussi cherché à être économiquement durable à travers la prise en compte de l’ensemble du site. On a eu recourt à la recomposition et non la démolition, par exemple en réutilisant des gravats pour la construction du parking ou des remblais des fondations des voiries, dans un souci économique et environnemental, en minimisant l’usage de camions et en entrant dans une logique de recyclage.

Les exigences sociales

Le quartier Junot comporte 660 logements dont 240 logements sociaux. Au début, ces logements sociaux étaient regroupés dans les mêmes bâtiments. Aujourd’hui, la municipalité cherche à favoriser la mixité et intègre, sur un même palier, logement sociaux et propriétaires de leurs logements.

L’ensemble du site offre aussi 35% d’espace public à travers un parc de jeu pour les enfants et des places pour personnes handicapées pour les habitants.

Des exigences environnementales : transports et espaces publics

Le quartier Junot possède un bâtit dense mais, dans un souci paysager, offre de vastes allées de verdures.

Ce souci paysager se retrouve aussi dans la diversité des formes d’habitats : de la maison individuelle aux immeubles. Ainsi les stationnements pour les voitures sont enterrés afin de ne pas empiéter sur l’espace public et les murs de la caserne ont été remplacés par des grilles.

L’espace est végétalisé à travers principalement un vaste jardin public central « le cour Junot » qui s’étend du Nord au Sud et sur laquelle les logements ont vu.

Photographie ci-contre : Une borne de Velodi à la sortie du quartier Junot - L. Waquet

Les eaux pluviales sont récupérées dans des cuves d’eau placées sur les pelouses et réemployées pour l’arrosage. Des panneaux solaires ont été installés sur les toits des immeubles et des maisons pour produire de l’énergie pour le chauffage.

L’ensemble du quartier est une zone limité à 30 Km/h pour la circulation. La mairie a souhaité encourager les modes de transports les moins polluants : une borne de vélos en libre service est présente à l’entrée et prochainement, le quartier Junot sera desservi par le tramway.

Photographie ci-contre : Les travaux du tramway - L. Waquet