La situation géographique exceptionnelle de l’estuaire de la Rance

Dans le monde, les sites susceptibles de recevoir une usine marémotrice sont rares, car ils doivent satisfaire plusieurs critères : la construction d’une digue de fermeture doit être naturellement possible et la marée doit y être de très forte amplitude. Ils doivent également posséder un réseau interconnecté à proximité du site, pour pallier l’intermittence de la production, inhérente à toute usine marémotrice. Cette dernière condition est bien remplie.

L’estuaire de la Rance permet la communication de la rivière avec Manche. Il est long de plus de 20 km, ce qui fait de lui un réservoir potentiel d’une capacité volumique considérable : 184 000 000 m3.

À son embouchure, au niveau de Dinard et Saint-Malo, la distance entre les deux rives est de 750 m ; cette étroitesse rend possible la construction d’un ouvrage obstruant l’embouchure de la Rance et une certaine « canalisation » de l’énergie développée.

Enfin, l’amplitude des marées y est exceptionnelle : ses 13,50 m de marnage lors des grandes marées - aux équinoxes - (qui correspondent à un marnage moyen de 8,2 m) font de ce site l’endroit où les coefficients de marées sont les plus forts en Europe, et parmi les plus forts dans le monde. Il est capital que la différence de niveau marin entre pleine et basse mer soit si importante, car la puissance électrique est proportionnelle à la différence de niveau de la mer due aux marées, comme on le verra plus tard. À l’origine de ce marnage particulièrement fort est la forme particulière des côtes, qui forment une baie. Cette morphologie induit un phénomène appelé résonance : l’onde de marée incidente rebondit sur le fond de la baie et crée une onde réfléchie. Si la baie est d’une certaine longueur, alors les ondes incidente et réfléchie peuvent être en phase, ce qui double l’amplitude de la marée. Cela se produit dans l’estuaire de la Rance (et la baie du Mont Saint-Michel), mais également dans la baie de Fundy (Canada), où les marnages sont les plus importants du monde (16 m).