Du site de franchissement au noeud transfrontalier

Lille est s’est développée autour de l’eau, comme son nom en ancien français l’indique : l’isle, renvoyant à une probable fondation sur une butte dans un site de franchissement marécageux à la convergence de cours d’eau dans la vallée de la Deûle. L’importance du passage a justifié la création d’un port à l’emplacement de la rupture de charge. Dès l’origine, ce sont donc les échanges qui font vivre la ville, favorisée par la suite par sa situation frontalière et par la construction du marché commun et de l’espace Schengen.