Cynthia Ghorra-Gobin

Directeur de recherche au CNRS
Affiliée au CREDA depuis septembre 2010
Docteur d’État en Géographie (Université Paris 1) et Ph.D. en planification urbaine (UCLA).

Thèmes de recherche

Cynthia Ghorra-Gobin a centré sa recherche sur la ville en prenant en compte la forme urbaine, les modèles d’urbanisme, les représentations sociales et culturelles et le jeu des acteurs à partir d’un travail de terrain (observation participante et entretiens semi-directifs) mené dans les villes aux États-Unis. 
Depuis une dizaine d’années, ses travaux portent sur la métropolisation définie comme la dynamique spatiale et infranationale de la mondialisation (globalisation) et mettent l’accent sur les coûts sociaux (inégalités d’accès au marché du travail) et environnementaux (étalement urbain) d’une politique privilégiant l’avantage comparatif à court terme et négligeant la perspective du développement durable. Sa réflexion sur la mondialisation se donne pour objectif de contribuer à la théorisation du binôme local-global à partir d’une démarche comparative. 

Mots-clés

  • la mondialisation : dynamique multidimensionnelle faisant référence à une transition
  • la métropolisation comme nouveau paradigme de l’urbanisation
  • les espaces publics urbains (EPU) à l’ère métropolitaine : aménagement, figure du piéton dans les représentations et mise en scène de la diversité sociale et culturelle
  • la ville : forme urbaine, culture politique, diversité sociale et culturelle et jeu des acteurs 
  • l’éthique en géographie
  • la démarche comparative comme méthodologie d’investigation scientifique à l’heure de la mondialisation

Responsabilités scientifiques

  • Membre des comités de rédaction de quatre revues : Géographie et Cultures, L’Information Géographique, Quaderni et Pouvoirs Locaux (Institut de la décentralisation)
  • Vice-présidente du conseil scientifique de l’Institut des Amériques
  • Co-enseignement d’un séminaire (M2 recherche) sur les territoires métropolitains dans les Amériques à l’Iheal (Institut des Hautes Études d’Amérique latine, Université Paris 3
  • Animation du séminaire Vaam (villes anglo-américaines et mondialisation) organisé autour d’ un réseau de doctorants et jeunes chercheurs travaillant sur la ville et privilégiant les États-Unis comme terrain

Publications (livres et articles)

Principales publications sur la mondialisation

  • 2012 : Dictionnaire critique de la mondialisation, Paris, Armand Colin (2ème édition),
  • 2010 : « Métropoles, les vitrines de l’économie globalisée » in Atlas des mondialisations.
  • 2010 : « Les grandes villes, la globalisation et les relations internationales », Questions Internationales, n°43, p. 107-113.
  • 2008 : « La contribution de la géographie au débat scientifique sur la mondialisation », Bulletin de l’Association des Géographes Français, vol. 85, n°3, p. 299-307.
  • 2007 : « Une ville mondiale est-elle forcément une ville globale ? », L’Information Géographique, volume 71, 32-43.
  • 2000 : Les États-Unis entre Local et Mondial, Paris, Presses de Sciences Po.

Principales publications sur les enjeux sociaux et environnementaux de la métropolisation

  • 2012 : « Interpréter San Francisco. La permanence d’une centralité dans un cadre métropolitain » in San Franciso à l’ouest d’Eden, sous la direction de S. Vallas, R. Phelan, S. Mathé et H. Christol, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, p. 13-25.
  • 2011 : « Le New Urbanism, « marqueur » de fragmentation urbaine ? Réflexions sur l’intentionnalité de nouvelles pratiques professionnelles et sur les représentations des résidants à l’heure du débat en faveur de la durabilité urbaine », Cahiers de géographie du Québec, vol. 55, n°154, p.75-89.
  • 2011 : « An effective climate plan : The need to develop a metropolitan perspective » in Climate Change and Cities : First Assessment Report of the Urban Climate Research Network, sous la direction de C. Rozenzweig & W. Solecki, Cambridge University press, p. 257-258.
  • 2011 : « L’aménagement urbain à l’heure de la transition : composer avec les choix techniques antérieurs tout en réinterprétant la ville » in L’empreinte de la technique : Ethnotechnologie prospective, sous la direction de Th. Gaudin et E. Faroult, Paris, L’Harmattan (colloque de Cerisy), p. 273-289.
  • 2010 : « De la métropolisation : un nouveau paradigme ? », Quaderni, Automne, p. 25-35.
  • 2008 : « Le gouvernement des « espaces métropolisés » : Refonder la relation entre l’État et le territoire national, Esprit , n° 342, Février, p. 165-176.
  • 2007 : « La question métropolitaine : renouveler l’action publique dans une perspective de développement durable », Économie et Solidarités, vol. 38, n°2, Université du Québec en Outaouais, p. 105-122.
  • 2006 : La ville insoutenable (co-dir., A.Berque & Ph. Bonnin), Paris, Belin.
  • 2004 : « Metropolitics or Reconceptualizing Local Politics : the Need for Comparative European and American Analyses” in The Cultural Shuttle (The United States of/in Europe), edited by V. Beghain and M.Chenetier, Amsterdam, VU University press, p. 121-133.

Principales publications sur les espaces publics urbains

  • 2011 : « Promouvoir la figure symbolique du piéton : conceptualiser les espaces publics » in Le piéton : nouvelles connaissances, nouvelles pratiques et besoins de recherches, sous la direction de M-A Granié et J-M Auberlet, Inrets, p. 83-91.
  • 2009 : « L’architecture, la façade et le piéton », Le Débat , n° 155, mai-août, p. 170-175.
  • 2008 : « Les espaces publics à l’heure de la métropolisation : Les invariants de la conception européenne de la ville », in Pérennité Urbaine, Colette Vallat (dir.), v.3, p. 259-269.
  • 2007 : « Las implicaciones de la ordenacionde los espacios publicos suburbanos y de borde central en la ciudad Europe : es pertinente recurrir al ‘derecho a la ciudad’ de Henri Lefebvre ? », Urban (Revista del departamento de Urbanistica, y ordenacion del territorio), NSO2, p. 67-80.
  • 2001 : Réinventer le sens de la ville : les espaces publics à l’heure globale, L’Harmattan.

Principales publications sur la ville : forme urbaine, culture politique, diversité sociale et culturelle et jeu des acteurs 

  • 2010 : « La structure spatiale de la ville américaine : urbaphobie ou ambivalence ? » in Antiurbain : Origines et conséquences de l’urbaphobie, sous la direction de J. Salomon Cavin et B. Marchand, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, p. 79-88.
  • 2007 : « Urban forms and migrations to Los Angeles », in Seeing Los Angeles : A different look at a different city, edited by G. Bennett & B. Mousli, Otis Books, p. 19-29.
  • 2006 : La théorie du ‘New Urbanism’ : Perspectives & enjeux, Paris, Ministère de l’Equipement (Centre de Documentation de l’Urbanisme).
  • 2003 : Villes et Société Urbaine aux États-Unis, Paris, Armand Colin, collection U.
  • 2002 : Los Angeles : Le mythe américain inachevé, Paris, CNRS Editions, (2ème édition), (Prix France Amériques 1998)
  • 2002 : « Inscription territoriale d’un équipement et légitimité politique à l’échelle de la région urbaine : le cas du "Mall of America" », Flux, 2002, n° 50, p. 44-53.
  • 2001 : « Comparer San Francisco et Los Angeles », Hérodote, n° 101, p. 76-96

Publications en ligne