4.Conclusion

La ville de Nantes a fondé son développement sur le fleuve, principal moyen d’ouverture sur le monde. Les périodes du commerce triangulaire et de la révolution industrielle montrent la place centrale du fleuve dans la ville. Cependant, si la Loire a une place centrale en terme de développement économique, elle n’en a pas eu en termes géographiques, puisqu’elle fut un espace à la marge dans l’aménagement urbain et dans l’esprit des habitants jusqu’au début du XXIe siècle. 

À partir des années 2000, la ville de Nantes met en place un vaste projet d’aménagement de l’île centrale, avec pour objectif de renouer le lien entre les Nantais et leur fleuve. Le principal medium utilisé est la culture, avec la transformation des friches industrielles en zone de promenade, le tout sans oublier la prise en compte de la nature dans la reconversion de cet espace industriel. On peut alors se demander si les objectifs ont réellement été atteints en termes de réappropriation du fleuve.

  • D’un côté, la Loire et l’île de Nantes sont devenues en espace fréquenté par les Nantais de toute l’agglomération, grâce aux aménagements piétonniers et culturels. L’île de Nantes est maintenant un lieu de loisir. Les abords de la Loire ne sont plus répulsifs. Les Nantais ont réappris à connaître et à apprécier leur fleuve.
  • De l’autre côté, le dynamisme des quartiers de bord de Loire est encore bien loin de celui du centre historique, sur la rive droite. Si le quartier des Machines est fréquenté le week-end, la plupart du temps, en semaine, la vaste place et les allées piétonnes sont vides. De plus, bien que l’île accueille des bâtiments administratifs, scolaires ou culturels, il manque pour l’instant des commerces et des lieux d’habitation.De plus, la volonté de recentrer les activités vers la Loire peut poser problème : par exemple, le projet d’implanter le CHU dans l’île est confronté au risque de crue, qui causerait de graves problèmes d’évacuation.

Pour dresser un bilan, on peut dire que beaucoup a été fait du côté des autorités publiques pour reconquérir le fleuve sur le plan de l’aménagement comme sur le plan symbolique. Cependant, même si les Nantais fréquentent désormais davantage l’île de Nantes, la vie sociale reste principalement concentrée sur la rive Nord de la Loire, et l’importance tenue par le fleuve dans les pratiques ne semble pas à la hauteur de celle qui lui est accordée pour l’instant par le marketing urbain.