Pauline Guinard

Maître de conférences en géographie

Permanence  : sur rendez-vous, Campus Jourdan (Bureau R6-32)

Téléphone : 01-80-52-13-43

Email : pauline.guinard[at]ens.fr

 

Thèmes de recherche

  • Géographie urbaine : espaces publics
  • Géographie culturelle : art, émotions, séries télévisées
  • Géographie des Suds : Afrique du Sud

 

Thèse

Les espaces publics au prisme de l’art à Johannesburg (Afrique du Sud) : quand la ville fait oeuvre d’art et l’art oeuvre de ville, sous la direction de Philippe Gervais-Lambony, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

 

Enseignement

2017-2018

  • Histoire et épistémologie de la géographie (S1)
  • Stage d’initiation au terrain (S1)
  • Séminaire de recherche RESPeT - Recherches en esthétiques spatiales : pratiques et théories (S1)
  • Préparation à l’agrégation de géographie écrit et oral (S1 et S2)
  • De la cour aux Ernests à la Cour carrée (ENS/Louvre) (S1 et S2)
  • Villes et séries télévisées (S2)
  • Atelier Expérience de terrain, expérience de recherche (S2)
  • Séminaire de recherche : Géographie des émotions (S2)

 

2016-2017

  • Géographie(s) culturelle(s) (S1)
  • Où sont les Suds ? (S1)
  • Méthodologie de la recherche (S1 et S2)
  • Préparation à l’agrégation de géographie écrit et oral (S1 et S2)
  • De la cour aux Ernests à la Cour carrée (ENS/Louvre) (S1 et S2)
  • Séminaire de recherche RESPeT - Recherches en esthétiques spatiales : pratiques et théories (S1 et S2)
  • Séminaire de recherche : Géographie des émotions (S2)

 

Responsabilités administratives et collectives

Responsabilités administratives

  • Responsable de la préparation à l’agrégation de géographie (2014-à ce jour)
  • Correspondante Direction des relations internationales (2014-2017)
  • Coordinatrice de l’organisation des stages de terrain (2012-2015, 2016-2018)
  • Co-animatrice du site internet du département de géographie
  • Tutrice

Jury de concours

  • 2016-à ce jour : Vice-Présidente MSP Géographie Capes d’histoire-géographie
  • 2013-2016 : Membre du jury de l’agrégation d’histoire (écrit et oral)
  • 2014-2017 : Membre du jury d’entrée du concours BL (Lettres et sciences sociales) à l’ENS (écrit et oral)
  • 2012-2014 : Membre du jury d’entrée du concours AL (Lettres) à l’ENS (écrit et oral)

 

Activités de recherche

 

  • 2014 à ce jour : Animation du groupe de recherche "ArtiCités"

Depuis septembre 2014, j’organise tous les deux mois des séances de travail qui réunissent les jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs travaillant sur les relations entre art et ville, à partir de divers types d’activités artistiques (art plastique, musique, littérature, cinéma) et dans différentes villes du monde.

Bibliographie indicative : ici

Ce projet a obtenu un financement de la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) de 2 ans (2016 et 2017) : voir.

  • 2017 : Porteuse du projet Maison Sciences de l’homme (MSH)-Paris Nord «  Engagements artistiques et rénovations urbaines : quelles patrimonialisations alternatives ? Des comparaisons Nord-Sud »

S’inscrivant dans la suite du précédent projet (voir ci-dessous), ce projet vise à mener des actions pluridisciplinaires (sciences sociales, art et urbanisme) associant chercheurs et artistes autour de la thématique de la patrimonialisation alternative et de l’engagement artistique.

  • 2016-2018 : Participation au projet PSL CREAK (Pour une approche créative, alternative et engagée des villes nord-coréennes)

Porté par Valérie Gélézeau, ce projet - qui rassemble l’EHESS, l’EFEO et l’ENS - part d’une perspective engagée et située pour analyser depuis la Corée du Nord un objet négligé par la recherche urbaine française et occidentale : la ville asiatique post-socialiste. Dans une approche transdisciplinaire, la méthodologie combine une approche par aires culturelles avec les études transversales et comparatives sur la ville. La mise en oeuvre du projet s’appuie sur la coopération avec l’Université d’architecture de Pyongyang.

  • 2014-2016 : Participation au projet Maison Sciences de l’homme (MSH)-Paris Nord « De Strasbourg à Johannesburg : l’art mettre la ville en mémoire ? La fabrique des mémoires alternatives à travers des dispositifs sonores et numériques »

Ce projet, porté par Barbara Morovich, étudie les stratégies artistiques et citadines de fabrication de mémoires alternatives dans des quartiers défavorisés de Strasbourg (France) et de Johannesburg (Afrique du Sud). Il vise à favoriser le croisement des recherches et à permettre la naissance de projets transdisciplinaires, grâce à une démarche de co-production des savoirs avec des groupes défavorisés. La méthodologie implique des techniques numériques et sonores, dont les capacités à produire de nouveaux outils de collecte et de mise en valeur des récits citadins sont analysées.

  • Janvier 2013 : Mission dans le cadre des projets Frontières mobiles / EU-Borderscapes

Dans le cadre du projet « Frontières mobiles » de l’Institut Universitaire de France et du projet européen « EU-Borderscapes » portés par Anne-Laure Amilhat-Szary, qui s’attachent à l’étude des relations entre art et frontières, j’ai réalisé une mission de recherche de trois semaines à la frontière de l’Afrique du Sud et du Zimbabwe. L’objectif était de recenser et d’analyser les projets artistiques se produisant dans cette région, afin de déterminer en quoi l’art produit à la frontière était influencé par la présence celle-ci et pouvait transformer les représentations qui lui sont attachées.

  • 2009-2012 : Participation à l’ANR JUGURTA : Les Suds aujourd’hui – Justice spatiale, gouvernance et territorialisation dans les villes des Suds

Ce programme, porté de 2007 à 2012 par P. Gervais-Lambony, se proposait de réfléchir à la notion de « justice spatiale », c’est-à-dire à la dimension spatiale des inégalités sociales, en confrontant des villes d’Afrique et d’Amérique du Sud. En faisant partie de cette ANR à partir de 2009, j’ai pu confronter mes recherches à celles d’autres chercheurs et par la même occasion à d’autres terrains, et participer à l’écriture d’un ouvrage collectif.