Frédéric Gloriant

Chercheur postdoctoral au Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie

Responsable du séminaire d’ "Histoire de la dissuasion", avec Dominique Mongin

Docteur en histoire contemporaine
Chercheur associé à l’Université de Paris III - Sorbonne nouvelle (équipe ICEE)

Permanence : sur rendez-vous, Campus Jourdan (bâtiment Démos, RDC, bureau 10) ou Campus Ulm

Email : frederic.gloriant@ens.fr

-------------------------------------

Thèmes de recherche

  •  histoire de la Guerre froide et de la construction européenne
  •  questions nucléaires et stratégiques 
  •  rapports franco-britanniques, politiques étrangères de la France et de la Grande-Bretagne

Thèse

« Le grand schisme. La France, la Grande-Bretagne et les problèmes euro-atlantiques, 1957-1963 », sous la direction de Frédéric Bozo, à l’Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle (soutenue en 2014).
 

Thèmes d’enseignement

  • Histoire des relations internationales (19ème et 20ème siècles)
  • Questions politico-stratégiques, en particulier questions nucléaires, dans l’aire euro-atlantique
  • Guerre froide
  • Construction européenne
  • Evolutions du sentiment national en Europe (19ème et 20ème siècles)
  • Méthodes de la dissertation en histoire et du commentaire de document historique

 

Activités de recherche 

Participation à des ateliers internationaux d’histoire nucléaire

  • 6-14 septembre 2014 : Atelier d’histoire internationale sur les questions nucléaires, « Nuclear Boot Camp », organisé au sein de l’Université de Stanford, sous l’égide de David Holloway, en présence de grands témoins de la politique étrangère américaine (George Shultz, William Perry, James Goodby), Hoover Institution, Stanford, Californie.
  • février 2013 et février 2014 : Intervenant et encadrant pédagogique au sein des Programmes intensifs Erasmus “Atoms for Europe : Atomic Energy, the Threat of Nuclear Warfare, and the History of European Integration”, organisés par l’Université de Vienne (2013) puis par l’Université d’Augsburg (2014) : intégrant une équipe internationale de spécialistes de l’histoire des questions nucléaires (Leopoldo Nuti, Frédéric Bozo, Marilena Gala, Philipp Gassert), j’ai pu partager avec un public d’étudiants de niveau Master, venant d’Italie, d’Allemagne, d’Autriche, de Hongrie et de France, certains résultats de ma recherche (titre de mon exposé : “The Franco-British Nuclear (Mis)Understanding during the de Gaulle-Macmillan Era”) ; j’ai aussi encadré les groupes de travail des étudiants, qui devaient réaliser des posters scientifiques en rapport avec les grandes problématiques de l’histoire nucléaire.
  • 22-31 mai 2011 : Participation au premier atelier d’histoire internationale sur les questions nucléaires, « Nuclear Boot Camp », organisé par le NPIHP (« Nuclear Proliferation International History Project  », Wilson Center, Washington), avec la coopération de l’Université de Roma Tre et du Centre Machiavel d’étude de la Guerre Froide (CIMA), et la participation des intervenants suivants : Leopoldo Nuti, Christian Ostermann, David Holloway, Martin Sherwin, Avner Cohen, Francis Gavin, Renato Moro, Joseph Pilat, Vladislav Zubok, Anna-Mart Van Wyk, Marinela Gala, Francesco Calogero, Vinod Kumar, dans un ancien centre de communication de l’OTAN, Allumiere, Italie. 

Valorisation de la recherche / Formation

  • 3 juin 2015 : « Thucydide et le débat de politique étrangère aux Etats-Unis, entre réalisme et néo-conservatisme », communication donnée lors d’un séminaire portant sur la modernité des « Langues et Cultures de l’Antiquité », organisé par l’Inspection Pédagogique Régionale de l’Académie de Créteil et destiné à un public constitué de professeurs de lettres classiques en collège et lycée, Lycée St-Exupéry, Créteil.  

Responsabilités d’animation de la recherche

  • Organisation d’un colloque international sur « Le "couple franco-allemand" et la dissuasion nucléaire : entre méfiance historique, malentendus réciproques et convergences implicites (de 1954 à nos jours) » – Université Bretagne-Sud, CERHIO-Lorient, 30 juin-2 juillet 2016
    • co-responsable de l’organisation et de la direction scientifique du colloque avec Nicolas Badalassi (MCF, Université Bretagne-Sud)
    • le colloque a été organisé par le laboratoire CERHIO, avec le soutien du NPIHP (Nuclear Proliferation International History Project ) et de l’Université de Paris III-ICEE
    • les actes seront publiés à horizon 2019 chez Berghahn
  •  Cofondateur de l’Atelier d’Histoire Nucléaire – Université de Paris III (ICEE)
    • conception scientifique et organisation d’un séminaire, avec une équipe de cinq jeunes chercheurs
    • en 2012-2013, huit séances et en 2013-2014, cinq séances ont été organisées, divisées en deux grandes thématiques : « Les relations internationales à l’âge nucléaire », puis « Evolutions des enjeux nucléaires depuis les années 1980 »
    • parmi nos intervenants et invités extérieurs : Christine Leah, Leopoldo Nuti, Frédéric Bozo, Antonio Varsori, Benoît Pélopidas, Joël Mouric
    • page web : http://ahn.hypotheses.org