• Spécificités architecturales du bassin minier

    Le développement de l’activité minière dans la région du Nord-Pas-de-Calais a été associé à l’édification massive de logements pour les mineurs et leurs familles, prenant la forme de corons ou de cités ouvrières, où chaque famille pouvait disposer d’une habitation individuelle. On édifia ainsi en briques, matériau de construction par excellence dans le Nord de la France de nombreuses maisons identiques, formant des ensembles homogènes, à proximité du lieu de travail des mineurs. Ces maisons, d’architecture (...)

  • Patrimonialisation et réhabilitation urbaine

    Le classement au « patrimoine culturel évolutif de l’humanité » par l’UNESCO du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais prend notamment en compte l’habitat comme un élément à part entière de l’héritage industriel de la région.
    Les anciens bâtiments, datant pour la plupart du XIXe siècle, ont connu des modernisations successives afin de les adapter aux exigences de confort et aux modes de vie actuels : l’adjonction de toilettes, de salles d’eau ou de cuisines accole de petites pièces à la bâtisse originelle. (...)