• Présentation

    Le territoire mobilisé pour une année d’exception La mise en oeuvre des grands chantiers
    Photographie : Exposition sur les murs du fort Saint-Jean. (c) Jean-Baptiste Frétigny

  • Le territoire mobilisé pour une année d’exception

    La dimension territoriale est bien au cœur de l’identité du projet culturel et de sa programmation, que ce soit à travers des parcours thématiques, des manifestations itinérantes ou simultanées dans plusieurs lieux, où diverses interventions de l’art dans l’espace public. C’est tout un « territoire Capitale » qui est mis en jeu. En effet, le périmètre de la future Capitale européenne de la culture s’étend sur une superficie de 4.600km² et se compose de 130 communes. Plus de deux millions d’habitants (...)

  • La mise en oeuvre des grands chantiers

    Au-delà de l’animation et du rythme de cette année, les organisateurs du projet tentent de permettre une pérennisation des actions culturelles menées. Il ne s’agit pas tant de répondre à une demande touristique ponctuelle que de mettre en place des structures de long terme propres à satisfaire les aspirations culturelles et artistiques des citoyens.
    C’est pourquoi le véritable enjeu réside dans les grands chantiers impulsés à l’occasion du choix de Marseille-Provence comme Capitale européenne de la (...)