• Rapprocher les espaces urbains ? Les transports au cœur des logiques d’intégration urbaine

    Les politiques de transport ne valent pas seulement pour elles-mêmes. Elles servent d’autres objectifs à différentes échelles : l’affirmation de la centralité dijonnaise, la recomposition des relations entre la ville-centre et la périphérie, proche ou éloignée,
    et le positionnement du Grand Dijon aux échelles régionale, nationale et européenne.
    L’implantation du tram dans la périphérie dijonnaise - Lucile Biarrotte, (...)

  • L’exemple du tramway : une affirmation de la centralité dijonnaise ?

    Le processus décisionnel : ville, communauté d’agglomération et autres acteurs
    Dijon a décidé de lancer directement la construction de deux lignes de tramway, contrairement à la majorité des autres grandes villes françaises. Ce choix est justifié par le constat d’un certain retard dans la mise en place du réseau, un coût moindre avec l’usage des technologies et méthodes déjà éprouvées ailleurs.
    Dans le cadre de la coopération décentralisée, les responsables du Grand Dijon ont rencontré leurs homologues de (...)

  • Une nouvelle gestion des liens entre la ville-centre et la périphérie proche et éloignée

    Penser le désenclavement
    Les vingt-deux communes du Grand Dijon forment un ensemble diversifié : les revenus moyens des communes du nord-ouest de l’agglomération sont plutôt élevés tandis que ceux des habitants des communes situées à l’est de Dijon sont plus disparates. Chenôve, Longvic et Talant accueillent plus de populations en difficulté sociale et économique. Ainsi en 2005, le Grand Dijon rédige le Programme Local de l’Habitat (PLH) qui planifie la restructuration ou extension urbaines de (...)

  • Le Grand Dijon, au centre des dynamiques régionales, nationales, voire européennes ?

    Le projet de développement de l’offre aérienne dijonnaise est plus mineur, même s’il concerne des liaisons avec Bordeaux, Nantes ou Toulouse, auxquels les décideurs économiques et politiques sont attachés. L’agglomération espère 250 000 passagers an en 2013.
    Mais plus largement, le Grand Dijon affirme sa volonté de positionnement à l’échelle nationale. La communauté d’agglomération mise aussi sur le développement du ferroviaire pour renforcer l’influence de la ville en direction de l’Est français.
    En (...)