Renseignement militaire et géopolitique

Philippe Boulanger

S1, 6 ECTS

Descriptif

Le renseignement militaire connaît une histoire aussi ancienne que l’origine de la guerre. Après son développement au XXe siècle, notamment durant la Guerre froide, il rencontre actuellement une période de transformation sans précédent en France grâce à l’apport des nouvelles technologies et à l’essor du Geospatial Intelligence (Geoint). La collecte, l’analyse et la diffusion de renseignement d’intérêt militaire profitent de cette révolution technologique et culturelle en cours conduite sous l’impulsion de la Direction du renseignement militaire. En particulier, la création du Centre de renseignement géospatial interarmées, en 2015, favorise de nouvelles méthodes de travail, d’analyse géopolitique et de production cartographique en faveur de l’aide à la décision et au profit des forces armées. Comment cette révolution du processus de production du renseignement d’intérêt militaire s’appuie sur le Geoint et conduit à renforcer l’analyse géopolitique ?

Ce séminaire de recherche a pour objectif d’approfondir la connaissance sur le lien entre renseignement militaire et géopolitique en faisant intervenir des spécialistes du Geospatial Intelligence et des professionnels du renseignement militaire. Il est organisé par Philippe Boulanger, Professeur à l’Institut français de géopolitique (Université Paris VIII) en partenariat avec l’Ecole normale supérieure de Paris).

Planning

Il se tiendra un mardi par mois, de 17h30 à 19h30, à l’Ecole normale supérieure de Paris :

  • 11 octobre : « Le renseignement d’intérêt militaire et la géopolitique » par M. le Général Christophe Gomart (Directeur du renseignement militaire, Ministère de la Défense)
  • 8 novembre : « L’analyse systémique comme aide à la décision des opérations militaires » par le Commandant Paul Massart (responsable de la division Analyse systémique, Direction du Renseignement militaire, Ministère de la Défense).
  • 6 décembre : « L’apport de l’imagerie pour le renseignement militaire » par le Commandant Arnaud de Vachon (Ministère de la Défense)
  • 10 janvier : « Geoint, approche géopolitique et appui à la décision » par M. le Colonel Daniel Charignon (Directeur du Centre de renseignement géospatial interarmées, Ministère de la Défense)
  • 22 février : « Besoins et défis de la géographie militaire pour les armées françaises » par le Colonel Philippe Arnaud (Directeur du Bureau Géographie, hydrographie, océanographie et météorologie, Ministère de la défense).
  • 7 mars : « Comment l’Etablissement géographique interarmées répond-t-il aux besoins de géographie militaire pour les armées ? » (titre provisoire) par le Lieutenant-Colonel Frédéric Molle (Chef de corps de l’EGI, Ministère de la Défense).
  • 18 avril : « La géographie militaire et le terrain pour les armées (titre temporaire) » par le Lieutenant-Colonel Dominique Lambert (Chef de corps du 28ème Groupe Géographique)
  • 3 mai : « Géographie militaire et nouvelles technologies : quels besoins pour les armées » par Philippe Lardé (Thalès Communications-Security

MARDI 17h30-19h30, Salle Dussane. Entrée libre et sans réservation.

VALIDATION : à voir directement avec Philippe Boulanger.

Ce séminaire compte pour les mineures géopolitique et diplomatie.