• Introduction

    Notion apparemment purement technique, l’intermodalité renvoie à des enjeux sociaux et territoriaux très prégnants pour les métropoles. Les différents types de connexion entre modes de transport révèlent une hiérarchie forte entre les divers lieux métropolitains et peuvent prendre une place matérielle et symbolique centrale dans les projets de requalification urbaine.
    Thèmes :
    1. Le kaléidoscope des formes d’intermodalité lilloises
    2. Euralille : l’intermodalité au service de la requalification (...)

  • Le kaléidoscope des formes d’intermodalité lilloises

    La métropole lilloise est parcourue par des réseaux de transport urbain divers : VAL, tram, TER ou Lianes (4 lignes à niveau élevé de service partiellement en site propre). Elle est de plus reliée à son arrière-pays par des trains TERGV et TGV. Il ne suffit cependant pas que des transports collectifs soient déployés sur un territoire pour que les différentes parties de celui-ci soient bien desservies et accessibles par les usagers. En effet, la finesse de la desserte varie selon les modes de transport (...)

  • Euralille : l’intermodalité au service de la requalification urbaine

    La politique des transports se met parfois au service de projets dont l’ambition dépasse le simple transport de voyageurs. La création du quartier Euralille, aménagé autour de la gare Lille-Europe, s’est faite avec la volonté de dépasser le passé industriel de Lille en construisant un nouveau pôle tertiaire. Ce n’est pas un hasard si les infrastructures de transport sont si visibles dans le quartier. Elles donnent au projet sa cohérence matérielle et symbolique et sa viabilité et ont permis à Euralille (...)