• Le CHM : la surface

    Le Centre Historique Minier est situé sur le territoire de la commune de Lewarde, entre Douai et Denain, à l’extérieur toutefois de la ville, sur une route secondaire menant de Lewarde à Erchin. L’accès ne peut donc s’y faire aisément qu’en véhicule individuel ou dans un car affrété pour l’occasion ; un parking relativement important est d’ailleurs prévu pour les véhicules des visiteurs. À l’entrée de ce parking se trouve un panneau d’information sur le Hainaut-Douaisis avec une carte touristique. La plupart (...)

  • Le CHM : le fond

    Une fois cette première visite en surface effectuée et après avoir fait revêtir un casque de chantier à chaque visiteur et lui avoir traversé le carreau, la conférencière laisse le groupe en compagnie d’un ancien mineur.
    Celui-ci est chargé de conduire la visite du « fond », c’est-à-dire ici, d’une galerie creusée pour les besoins de la cause. Quoiqu’elle soit à seulement 8m de profondeur, creusée dans la terre, large et soutenue par une solide armature, une mise en scène (dont le port du casque fait sans (...)

  • Espace perçu dans la mine

    La descente dans la galerie-musée, qui produit l’illusion d’une descente dans les profondeurs de la mine, est un élément déroutant lorsque l’on arrive dans un espace large, dépourvu de charbon, sans odeur, sans poussière…
    On n’est manifestement pas dans la mine, mais à quelle profondeur est-on exactement ? Impossible de s’en rendre compte. Cette impression est accentuée par le fait que le sol de la galerie est rigoureusement plat, alors que l’exploitation minière se faisait en pente, en remontant la (...)

  • Mémoire et choix muséographiques

    C’est cet étonnement partagé à la sortie de la visite qui nous amène à nous interroger sur les choix muséographiques mis en œuvre par le Centre Historique Minier.
    La décision de diviser la visite en deux séquences, l’une assurée par un(e) conférencier(e), qui a par conséquent une distance avec son objet, et l’autre assurée par un ancien mineur, n’est pas neutre, en particulier du point de vue de la réception par le visiteur : celui-ci pourra en effet, dans la seconde partie du parcours, se laisser saisir (...)