• Introduction

    Les berges de la Seine : usages et conflits dans le département des Hauts-de-Seine
    Adrien Baysse
    Les berges de la Seine dans le département des Hauts-de-Seine constituent une ressource de plus en plus utilisée et valorisée, dans le cadre d’un retour au fleuve. La stratégie de gestion durable de cet espace lancée au milieu des années 2000, appuyée sur la concertation, n’a pas permis d’empêcher que des conflits entres acteurs perdurent. Comment de tels conflits émergent-ils ? En quoi sont-ils (...)

  • Le système d’acteurs dense et diversifié des berges de la Seine.

    Les grandes lignes du système d’acteurs relatifs aux berges de la Seine dans les Hauts-de-Seine peuvent être appréhendées par une double classification. Les acteurs se divisent d’abord en deux groupes selon la nature de l’action qu’ils effectuent sur les berges : les usagers et les aménageurs/gestionnaires. Ensuite, selon leur rapport à la valorisation de la ressource berge, on peut distinguer ceux pour qui cette action découle d’une compétence reconnue, et ceux qui n’ont pas de compétence (...)

  • Les berges comme ressource environnementale.

    Les acteurs présents sur les berges de la Seine ont des finalités et des rapports à la valorisation de la ressource divers. De ces intérêts parfois opposés sont issues des représentations de la ressource environnementale propres à chaque acteur, qui traduisent le rapport de chacun d’entre eux à son territoire d’action.
    Une première vision appréhende les berges comme un tout dont les mécanismes sont interdépendants : elles sont un lieu où se développent des relations complexes entre organismes (...)

  • Au-delà du consensus en faveur de la valorisation de la ressource, le fourmillement des pratiques et aménagements.

    Tous les acteurs qui pensent les berges comme une ressource (naturelle, esthétique, patrimoniale, économique, symbolique) s’expriment en faveur de sa valorisation, qui sert dans chaque domaine leurs intérêts. Cette valorisation s’effectue d’un côté par l’aménagement des berges, de l’autre côté par les pratiques et usages.
    La valorisation de la ressource par l’aménagement est assez répandue et une de ses modalités principales est la mise en place de la promenade bleue par le service Seine du (...)

  • Conflits autour de la valorisation : aménagement, pratiques, légitimations.

    Territoire nourri aussi par ses tensions, les berges de la Seine connaissent des conflits spatiaux, qui se doublent de conflits de légitimation. Les conflits autour de la valorisation émergent soit lors de la mise en place de stratégies d’usage de la ressource, soit par accumulation de tensions entre valorisations locales aux intérêts divergents. « Rendre la Seine aux habitants » s’accompagne de controverses sur l’usage de l’espace, comme à Courbevoie autour de la promenade bleue, entre le (...)

0 | 5