École normale supérieure
À propos du Département Les Enseignements La Recherche Les Travaux des Eleves Cartographie Ressources Les archives
> Ressources > Compte-rendus terrain > 2009-2010 > Rhin supérieur > Le Rhin et ses aménagements

Présentation

Margaux Oliveau

Voie de communication majeure en Europe de l’Ouest, traversant ou longeant six pays, jouant le rôle de frontière souvent disputée, le Rhin organise un espace densément mis en valeur. Si le fleuve est aujourd’hui une des plus grandes artères commerciales fluviales, cette vocation s’observe dès l’époque romaine, lorsqu’il sert au transport du vin, du sel, de la fourrure et de l’ambre.

Au Moyen-âge et à la Renaissance il intervient dans le trafic transcontinental des négociants en bois, céréales, vin, toiles, entre les villes flamandes et les cités de l’Italie du Nord. Le déploiement du commerce maritime au XVIe siècle en fait davantage un axe régional. Le XIXe siècle voit progressivement disparaître le Rhin « romantique » chanté par les poètes avec le déploiement de vastes régions industrielles.

Espace historiquement densément peuplé et polarisé, le Rhin concentre aujourd’hui environ 50 millions d’hommes, dont une partie se répartit dans les grandes conurbations de l’axe rhénan : la Randstadt Holland, Duisbourg-Essen-Cologne, Rhin-Main (Francfort sur le Main-Wiesbaden) et le Rhin-Neckar (Mannheim-Ludwigshafen), Strasbourg et Bâle.

Enjeu à la fois politique et économique, le Rhin a ainsi fait l’objet de démarches juridiques précoces mais également de grands travaux d’aménagements, décisifs à partir du XIXe siècle. Ceci s’est traduit par une artificialisation du cours d’eau, de plus en plus soumis aux impératifs industriels, mais aussi agricoles et urbains jusqu’à ce que de graves problèmes de pollution, dans les années 70, ne remettent en cause son exploitation intensive.

Depuis quelques temps ont été mis en œuvre des projets de renaturation soutenus par la Communauté européenne mais ils ne doivent pas faire oublier que le Rhin est avant tout une artère dynamique qui a vocation à le rester.

Bibliographie