• Présentation

    Compte-rendu réalisé par Elsa Alvarez, Louise Bréhier, Florence Chilaud, Ariane Lamarsaude et Martin Omhovère. Pour contacter les auteurs (prenom.nom@ens.fr)
    Inscrite dans le « Grand Projet de Ville » (GPV) de Nantes-Métropole, l’opération d’aménagement et de renouvellement urbain du quartier Malakoff – Pré-Gauchet fait l’objet d’une intense communication politique. L’idée véhiculée se veut simple et efficace : Malakoff est un quartier idéalement situé, entre la gare, le fleuve et le centre-ville, parfait (...)

  • Le quartier Malakoff-Pré Gauchet avant les opérations

    Un quartier enclavé
    Photographie ci-contre : les barres et tours réhabilitées de Malakoff, (c) Louise Bréhier.
    Le Pré-Gauchet – Malakoff est un quartier d’habitat social d’une superficie totale de 164 hectares. Alors que le château des ducs de Bretagne ne se situe qu’à 900 mètres du quartier, celui-ci demeure, malgré sa proximité géographique avec le centre historique, complètement isolé. Situé à l’est de Nantes, sur des prairies alluviales partiellement remblayées : il est limité au sud et à l’ouest par la (...)

  • Raccorder le quartier à la ville

    L’accessibilité, clef de la politique de la ville à Malakoff
    Photographie ci-contre : un des bus en site propre de la ville s’arrêtant devant de nouveaux immeubles de bureaux, (c) Louise Bréhier.
    Dans la nuit du 24 février 2011, le supermarché du quartier Malakoff, seul équipement commercial pour les 4000 habitants du quartier, a été détruit par un incendie : la ville a dû mettre en place des navettes temporaires afin que les résidents puissent faire leurs courses. Cet événement anecdotique (...)

  • Un projet multidimensionnel : utiliser tous les outils de la rénovation urbaine

    Des dispositifs successifs depuis 1990
    Depuis les années 1990, le quartier Malakoff a connu tous les dispositifs de Politique de la Ville. Malgré sa désignation comme zone urbaine sensible en 1996 à l’occasion du Pacte de relance de la politique de la ville, selon les évaluations de l’INSEE en 1998, le quartier restait le plus défavorisé des 29 ZUS de la région Pays de la Loire de par son isolement et son habitat exclusivement social et collectif.
    À partir de 2000, le Grand Projet de Ville adopte (...)