• L’étagement bioclimatique du mont Ventoux

    Les conditions géographiques bien particulières du Mont Ventoux en font un cas d’école pour l’étude de l’étagement bioclimatique en milieu méditerranéen et subalpin.
    Le principal facteur discriminant est la température, qu’influencent à la fois l’altitude et l’exposition. Le Ventoux présente à cet égard un profil atypique. Surplombant du haut de ses 1912m une plaine située à 300m au-dessus du niveau de la mer, il est orienté Est-Ouest et offre ainsi un versant Sud (adret) qui monte en pente relativement (...)

  • Déforestation, reforestation et gestion forestière au Ventoux

    Le paysage forestier unique du Ventoux, qui présente l’étagement décrit précédemment, est le fruit d’une histoire tourmentée. Il suffit de regarder quelques clichés datant de la fin du 19ème siècle pour se rendre compte du travail exceptionnel de reforestation qui a été accompli en un siècle : à un paysage désolé de landes a succédé une riche forêt dans laquelle l’action anthropique reste bien visible.
    A la faveur du reboisement, la forêt du Ventoux a été recomposée par l’homme, si on la compare aux (...)